agriculture biologique

Agriculture Biologique : une Solution Gagnante pour tous

L’agriculture biologique a longtemps eu une mauvaise réputation. Toutefois, elle a rapidement gagné en popularité et en rigueur, suivant le virage moderne des pratiques agricoles et alimentaires.  

Avec cet essor, les principes et bienfaits de l’agriculture biologique sont de mieux en mieux connus et documentés. Il devient évident que l’agriculture biologique comprend des bienfaits concerts sur notre santé et celle des écosystèmes.

Agriculture biologique : En quoi ça consiste

En soi, l’agriculture biologique est une pratique qui favorise la protection de l’environnement et qui proscrit l’utilisation de pesticides, d’engrais de synthèse, d’antibiotiques, d’hormones de croissance et d’organismes génétiquement modifiés (OGM). Il s’agit d’un marché en plein essor.

Au Canada, l’agriculture biologique représente un marché de 4,7 milliards de dollars. Cela englobe 56% des consommateurs canadiens qui achètent régulièrement des aliments biologiques. Pour subvenir à cette forte demande, plus de 4000 producteurs canadiens œuvrent dans le domaine de l’agriculture biologique. 1

Ces producteurs redoublent d’effort pour maintenir les standards de l’industrie. Car pour qu’une entreprise puisse faire certifier ses produits, elle doit appliquer rigoureusement les exigences du milieu.  

En effet, depuis 2009 une norme canadienne encadre la pratique et établit les lignes directrices de l’agriculture biologique. C’est l’agence canadienne de l’inspection des aliments qui applique la constance de cette norme aux producteurs certifiés.

La certification biologique des producteurs est assurée par des organismes indépendants tels Québec Vrai et Ecocert. Au Québec, ces organismes de certification indépendants sont supervisés par le Conseil des appellations réservées et des mentions valorisantes (CARTV).

L’appellation biologique est le système de certification alimentaire le plus réglementé au Canada. Il s’agit d’un système très complet qui procure au consommateur une sécurité maximale. 2

| Pour résumer : L’appellation biologique est très contrôlée au Canada; le produit certifié biologique l’est réellement.

Agriculture biologique : Bienfaits pour le consommateur

De nombreux consommateurs optent pour des aliments issus de l’agriculture biologique par souci de santé. Bon nombre d’acheteurs souhaitent réduire leur exposition aux produits chimiques en consommant des produits biologiques.

Les bienfaits sur la santé de l’agriculture biologique ont été longtemps débattus. Or, une étude épidémiologique publiée en octobre 2018 a fait le point sur la question en étudiant un groupe de 70 000 personnes sur une période de 7 ans. L’automne dernier, la revue médicale américaine JAMA a publié les résultats de cette étude concluant que manger bio réduirait les risques de contracter certains cancers, comme le cancer du sein et le cancer du sang. 3

Cela est dû à l’absence de nombreux pesticides de synthèse couramment employés en agriculture conventionnelle. Ceux-ci se sont avérés être cancérigènes, perturbateurs hormonaux et néfastes sur le développement des enfants. 2

En optant pour des produits biologiques, le consommateur maximise aussi le potentiel nutritionnel de ses aliments puisqu’ils contiennent plus de polyphénols et de bons gras. 4, 5

|Pour résumer : L’agriculture biologique confère des bienfaits directs sur la santé du consommateur en réduisant l’exposition aux produits chimiques et améliorant le potentiel nutritionnel des aliments.

Agriculture biologique : Bienfaits pour la terre et l’écosystème

La clientèle qui consomme des produits biologiques le fait aussi par préoccupation environnementale.

En effet, les pratiques d’agriculture biologique ont une influence positive sur la terre et les écosystèmes. L’agriculture biologique a pour effet direct :

  • La protection de l’environnement;
  • Le maintien de la biodiversité;
  • L’amélioration de la fertilité et de la qualité des sols;
  • La conservation de l’eau;
  • Le bien-être animal 2

Pour rencontrer les normes de l’industrie, les agriculteurs biologiques doivent employer des techniques qui soutiennent la santé du sol, de l’eau et des écosystèmes. La rotation des cultures, la distribution d’éléments nutritifs dans le sol par le compostage et les engrais verts, le contrôle naturel des parasites sont des normes rigoureuses de l’industrie. 1, 2

Plutôt que d’utiliser des engrais chimiques et des pesticides de synthèse nuisibles à la santé des insectes et des sols, les agriculteurs biologiques misent sur la prévention en sélectionnant des variétés de plantes plus résistantes aux maladies, en pratiquant la rotation des cultures et en aménageant des zones qui favorisent la biodiversité.

Certains ont même développé des remèdes naturels contre les infestations d’insectes. C’est le cas de Mariane Desjardins Roy, herboriste agricultrice qui confectionne ses propres « pesticides » naturels à base plante qu’elle cultive sur ses vastes terres. « Je ne me verrais pas utiliser les pesticides [de synthèse] par respect pour la terre, les insectes et les micro-organismes qui travaillent dans le sol. Le sol c’est ce qui nourrit nos aliments et qui nous nourrit. » Mariane Desjardins Roy, herboriste agricultrice, propriétaire fondatrice de l’herboristerie La Fée des Bois et distributrice de paniers de plantes médicinales biologiques. Selon Mariane et bon nombre d’agriculteurs, les pratiques biologiques permettent de tisser un lien étroit avec la terre et d’apprendre à travailler avec les outils de la nature.

|Pour résumer : L’agriculture biologique favorise la santé du sol, des cours d’eau de la biodiversité et des insectes. 

Que ce soit pour préserver les sols, assurer la qualité des cours d’eau, sauver les populations d’insectes, prévenir le cancer ou maximiser le potentiel nutritif de vos aliments, toutes les raisons sont bonnes pour supporter les pratiques d’agriculture biologique.

La Boite à Grains est fière d’encourager les agriculteurs biologiques de la région et vous invite à les rencontrer dans nos succursales lors des journées des fermes, les 23 et 24 mars 2019.

Bonne santé!

L’équipe de La Boite à Grains

_______________________

Recherche et rédaction :

Véronique Cousineau, naturopathe diplômée et rédactrice en santé bien-être

Sources :

1 : Dorais, M. Professeure titulaire en Cultures végétales en milieu contrôlé et horticulture biologique au Centre de recherche et d’innovation sur les végétaux (CRIV) de L’Université Laval. 2017, Colloque Maraicher bio.

2 : Pensez Bio Canada

3 : JAMA Intern Med., NutriNet-Santé, Julia Baudry, PhD 1 ; Karen E. Assmann, PhD 1 ; Mathilde Touvier, PhD 1 ; et al, Association entre la fréquence de consommation d’aliments biologiques et le risque de cancer, octobre 2018.

4 : Barański, M., Średnicka-Tober, D., Volakakis, N., Seal, C., Sanderson, R., Stewart, G., . . . Leifert, C. (2014). Higher antioxidant and lower cadmium concentrations and lower incidence of pesticide residues in organically grown crops: A systematic literature review and meta-analyses. British Journal of Nutrition, 112(5), 794-811.

5 : Benbrook CM, Davis DR, Heins BJ, et al. Enhancing the fatty acid profile of milk through forage‐based rations, with nutrition modeling of diet outcomes. Food Sci Nutr. 2018;6:681–700.

Ajouter un commentaire