Calcium : comment choisir son supplément

Calcium : comment choisir son supplément

Calcium, comment choisir son supplément

Il sera tout d’abord pertinent de vérifier si votre besoin est bien réel. Une grande majorité de femmes se font prescrire un supplément de calcium quotidiennement sur une durée indéterminée lorsque vient la ménopause. Est-ce à dire que toutes les femmes ménopausées sont à risque d’ostéoporose ? Le calcium est-il indispensable 12 mois de l’année ? Pas forcément.

Trop de calcium peut également à longue se déposer dans l’organisme et entraîner des effets indésirables. Toujours est-il que la majorité des femmes se retrouvent avec une prescription de calcium de «laboratoire» qui se trouve être du carbonate de calcium. Hors celui-ci est mal absorbé par l’organisme et demande un effort important à l’estomac pour le solubiliser.

Que faire pour aider à son assimilation ?La prise de vitamine C en parallèle du calcium sera bénéfique. Voire un peu de jus de d’orange (riche en vitamine C et en calcium). Mais attention à ne pas vous habituer à boire de larges quantités de jus d’orange car ce jus est acide et l’acidité de votre organisme est justement à éviter puisqu'il s'agit de la cause majeure de déminéralisation et donc de décalcification.

Côté forme chimique, privilégiez les forme citrate, citrate/malate voire bisglycinate. Celles-ci seront mieux assimilées.

La forme du supplément a une influence. Le produit liquide sera plus facilement digéré et absorbé qu’un comprimé. L’estomac devra en effet digérer ce dernier.

Sans compter qu’avec l’âge, la sécrétion d’acide chlorhydrique de l’estomac diminue souvent, diminuant d’autant la facilité de digestion.

Un petit peu de jus de citron voire de vinaigre de cidre de pomme aiderait à augmenter la force de l’acidité stomacale.

Prenez votre supplément en mangeant. La présence de protéines et de gras favorisera l’absorption de votre calcium, bien que trop de l’un et l’autre entraînera l’effet inverse.

N’abusez pas des céréales car elles contiennent de l’acide phytique qui nuira à l’assimilation du calcium. Il en va de même de l’acide oxalique contenu dans certains légumes comme les épinards, les bettes à cardes, le chou-fleur, les asperges et aussi le chocolat !

Des diètes riches en phosphore (attention sodas !) seront à éviter
Les vitamines C, A et surtout D influenceront positivement cette assimilation. Cette dernière est habituellement présente dans la majorité de supplément de calcium.

Pensez à faire de l’exercice si vous n’en faite pas, il affecte la qualité de l’absorption. Le stress lui, encore une fois, montre une autre facette négative de son effet sur l’organisme en gênant l’assimilation de ce minéral si essentiel pour nous.

Source : InfoNaturel.ca

Ajouter un commentaire