Crème solaire : Faire un choix santé et éclairé

Crème solaire : Faire un choix santé et éclairé

Véronique Cousineau; ND, RHN

Depuis plusieurs années, nous savons à quel point il est important de protéger notre peau des rayons ultraviolets émis par le soleil. Ces rayons sont étroitement liés au cancer de la peau. La crème solaire, lorsqu’appliquée convenablement, est un excellent moyen de profiter du beau temps sans courir de risques de brûlures.

Bien que les lotions solaires fassent partie intégrale de nos étés, les ingrédients qu’elles contiennent sèment la controverse. Il  est temps de faire le point sur la question, afin de jouir du soleil en toute sécurité.

Se familiariser avec les ingrédients

Pour commencer, toute crème solaire a comme base un ingrédient actif qui peut être physique, chimique, ou une combinaison des deux. Parmi les ingrédients physiques, on retrouve l’oxyde de zinc et le dioxyde de titanium. Ceux-ci sont des minéraux qui, une fois déposés sur la peau, bloquent les rayons ultraviolets. À ce jour, ils sont considérés comme les moyens les plus sains de se protéger du soleil.

Les agents chimiques sont nombreux et souvent combinés. L’agent chimique le plus utilisé est l’oxybenzone. Plusieurs fédérations scientifiques ont déclaré que les ingrédients chimiques ne devraient pas être considérés comme étant sécuritaires et nécessitent davantage de recherche.

Pourquoi se méfier

Beaucoup d’ingrédients utilisés dans les écrans solaires ne sont pas testés. En effet, l’EWG (Environmental Working Group) a déclaré que la majorité des crèmes solaires disponibles sur le marché posent des risques pour la santé.

Plusieurs agents chimiques contenus dans les crèmes solaires semblent perturber le système hormonal et endocrinien (glandulaire). Selon les études scientifiques, les hormones sexuelles et thyroïdiennes seraient particulièrement affectées. Parmi les effets inquiétants, on note entre autres les retards de puberté, le dérangement du cycle menstruel, et un affaiblissement des spermatozoïdes.

L’application d’écran solaire chimique sur la peau peut également donner des réactions.

À éviter

Afin de bénéficier d’une protection solaire sécuritaire, il faut éviter les écrans solaires dans lesquels figurent ces ingrédients :

  • Oxybenzone : allergies cutanées, déséquilibres hormonaux, endométriose, nuit à la production de spermatozoïdes;
  • Octinoxate : dérangement du système hormonal et reproducteur, nuit à la santé thyroïdienne;
  • Homosalate : dérangement de la production d’œstrogène, progestérone et de testostérone;
  • Octocrylene : allergies cutanées;
  • Avobenzone : allergies cutanées;
  • Retinyl palmitate : lié à la formation de lésions cancérigènes à la peau;
  • Parabènes, phtalates : dérangent le système endocrinien, toxiques pour le système immunitaire;
  • Benzophénone : toxique pour les organes non-reproducteurs et possiblement cancérigène;
  • Methylisothiazolinone : nommé l’allergène de l’année en 2013;
  • Parfums : allergies cutanées et respiratoires, peuvent causer des maux de tête et des migraines.

Minéral plutôt que chimique

Afin d’éviter les risques associés aux ingrédients chimiques, priorisez les crèmes minérales à base de :

  • Oxyde de zinc
  • Dioxyde de titanium 

Ces ingrédients offrent une protection solaire sans causer de risques pour la santé. L’oxyde de zinc, étant un antioxydant naturel, protège également contre les rayons UVA. 

Autres critères importants

  • Le facteur de protection solaire (FPS) : un écran solaire à FPS variant entre 15 et 50 offre une excellente protection contre les rayons UVB;
  • UVB et UVA : un écran solaire à large spectre offrira une protection contre ces deux types de rayons cancérigènes;
  • En crème : les particules d’écrans solaires ne sont pas nécessairement sécuritaires lorsqu’aspirées.  En optant pour une crème plutôt qu’un vaporisateur, on minimise le risque lié à la volatilisation;
  • Apparence blanchâtre : même si les versions plus transparentes sont davantage esthétiques, elles offrent moins de protection contre les rayons UVA.

Soyez vigilants

Comme les coups de soleil causent du dommage permanent et augmentent le risque de cancer de la peau, la prévention est la meilleure façon de profiter des bains de soleil.

  • Peaux à risques : pour un maximum de vigilance, l’idéal est de se couvrir avec des vêtements appropriés. Les bébés, les personnes âgées et les personnes ayant eu des brûlures sévères, cancers et autres troubles de la peau auraient intérêt à porter des chandails et pantalons longs, ainsi qu’un chapeau;
  • Médicaments : si vous prenez des médicaments, votre peau peut être davantage sensible au soleil. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien au sujet de la photosensibilité;
  • Huiles essentielles : certaines huiles essentielles rendent la peau plus propice à rougir au soleil. Renseignez-vous auprès de votre naturopathe lorsque vous faites l’achat d’huiles essentielles.

Aide-mémoire pour une protection santé

  • Utilisez un écran solaire minéral à base d’oxyde de zinc ou de dioxyde de titanium;
  • Optez pour la crème plutôt que le vaporisateur;
  • Évitez les agents chimiques listés ci-haut;
  • Recherchez une protection UVB et UVA;
  • Appliquez la crème solaire souvent et généreusement;
  • Réappliquez l’écran solaire après la baignade.

Coup de soleil? Voici comment soigner votre peau tout en minimisant les dommages :

  • Appliquer immédiatement du gel d’Aloe vera. Répéter trois fois par jour pendant 5 jours;
  • Vaporiser de l’eau florale d’hamamélis entre les applications de gel d’aloès pour apaiser les brûlures;
  • Enduire la peau d’huile de coco avant le coucher;
  • Prendre 5 000 mg de vitamine C par jour pendant 2 semaines.

Sources:

  • Environmental Working Group (EWG)
  • Fondation David Suzuki
  • Fondation du Cancer de la Peau

Ajouter un commentaire