encens

Guide sur les Encens

Sur tous les continents et depuis des millénaires, les encens ont été utilisés dans le cadre de rituels et cérémonies religieuses. Partout sur la planète, l’humain chérissait ces fumigations. Ce n’est que depuis quelques années que la science s’intéresse aux propriétés ancestrales et thérapeutiques des encens et que les consommateurs ont accès à une vaste sélection provenant des quatre coins du monde.

Avec toute cette variété, il peut sembler embêtant de choisir un encens. Or, ce guide sur les encens saura vous éclairer.  

L’encens : Une tradition ancestrale

Les premières traces d’utilisation d’encens remontent à l’Égypte Antique. À l’époque, les bouquets de combustion étaient utilisés à des fins thérapeutiques, comme éliminateurs d’odeur et dans les rituels sacrés. Cette tradition ancestrale a traversé le temps et les continents et voilà qu’aujourd’hui, l’encens est encore utilisé comme éliminateur d’odeur, dans la pratique de certains rituels et pour favoriser le calme et la détente.

De nos jours, les biologistes comprennent davantage l’influence de l’encens sur notre comportement. En effet, des chercheurs de l’université John Hopkins ont déterminé que la combustion de certaines résines de bois ou de plantes altère la chimie du cerveau de sorte à soulager la dépression et l’anxiété. De plus, certaines combustions entrainent un effet psychoactif léger, ce qui induit la détente, le bien-être et la méditation. 1, 2

Les encens : Sont-ils tous différents ?

L’encens est disponible en différentes formes et fragrances. Parmi les formes d’encens les plus connues figurent le papier d’Arménie, l’encens en bâton et l’encens en cône. Tous les trois nécessitent une source de chaleur et un porte-encens afin d’assurer la combustion. Les encens en bâton et en cône sont disponibles dans une panoplie de fragrances, parfois infusés aux huiles essentielles, parfois composés uniquement de résine d’arbre et de plantes. Parmi les encens disponibles à La Boite à grains figurent :

Le papier d'Arménie : Ces lamelles de papier offrent une odeur orientale composée de myrrhe, sauge, lavande et bois de cèdre. Le papier d’Arménie triple est la plus ancienne version et laisse des notes sucrées et vanillées. Sa version à la rose conserve son odeur traditionnelle tout en laissant un parfum floral. Outre son utilisation comme encens, le papier d’Arménie peut être déposé dans les tiroirs de commodes afin que son odeur envoûte les effets qui s’y trouvent.

L’encens Nag Champa : Encens originaire d’Inde fabriqué à partir d'un mélange d'herbes, d'extraits de fleurs et d'huiles, l’encens Nap Champa est reconnu et utilisé mondialement dans les centres de yoga et de méditation. Contenant une forte concentration de bois de Santal, il évoque un état de relaxation en plus d’inciter à la détente et la méditation. L’encens Nag Champa est disponible en bâton ou en cône.

L’encens de bois de santal : L'encens de bois de Santal est l’un des encens les plus anciens. Selon la tradition, cet encens est purifiant et relaxant. Sa douce odeur boisée aide à retrouver le calme et la sérénité en agissant directement sur les ondes alpha du cerveau. Certains lui allouent la vertu d’aphrodisiaque.

L'encens de jasmin : L’encens de Jasmin produit une odeur douce et sucrée. Traditionnellement associé à l’amour et la sensualité, cet encens a un effet envoûtant tout en incitant le calme du corps et de l’esprit. Certains associent l’encens de jasmin à la féminité, la prémonition et la divination.

L'encens d'eucalyptus : L’encens d’eucalyptus évoque une fragrance qui rappelle tantôt le camphre tantôt la menthe. Ses propriétés tonifiantes en font un encens stimulant pour la concentration et l’acuité mentale.

L'encens de sauge blanche : Depuis longtemps utilisé par les chamanes, l’encens de sauge est associé aux rituels de purification. Utilisé pour purifier le corps et les lieux, la sauge contient une molécule nommée la thujone considérée comme un léger psychoactif. Les recherches démontrent que la thujone permet de réduire le stress, la douleur et améliorer l’humeur. La sauge est aussi brûlée en fagot dans un rituel au nom de « smudging ». 3

L’encens de patchouli : L’encens de patchouli est souvent employé afin de rétablir l’équilibre émotionnel et la créativité. Ainsi, on peut l’utiliser en fumigation à la suite d’une journée éprouvante ou pour nettoyer les énergies de la maison en y instaurant la relaxation et la détente. Le patchouli est bien connu pour masquer les odeurs; plusieurs l’emploient après avoir cuisiné afin de neutraliser l’odeur des lieux.

L’encens sambrani & benjoin : Si la sauge blanche est bien connue en Amérique, c’est qu’elle a été popularisée par la médecine chamanique. En Inde, c’est l’encens de sambrani et de benjoin qui est l’incontournable des cérémonies sacrées. Cet encens est issu des traditions indiennes et au même titre que la sauge, il purifie les lieux et de favorise une détente propice à la contemplation.

Les encens ayurvédiques 

En médecine traditionnelle indienne (Ayurveda), la santé passe par l’équilibre des doshas, des types d’énergies qui constituent un individu. L’Ayurveda se penche sur l’équilibre de trois doshas soit le Vata, le Pitta et le Kapha via diverses recommandations évoquant les 5 sens. Comme l’explique Joanna Wolczyk, praticienne en ayurvéda et fondatrice de Sublime Ayurveda & Yoga, « En Ayurvéda, l’encens est intégré dans les protocoles afin de stimuler l’odorat et ainsi apaiser une constitution (dosha) ».

L’encens Vata vise à équilibrer les états d'anxiété, de peur, d'inquiétude et à calmer l'agitation mentale.

L’encens Pitta cherche à équilibrer les états d'irritabilité, de frustration et de colère.

L’encens Kapha permet équilibrer les états de léthargie, le manque de vivacité et les états de tristesse.

On peut aussi opter pour le triphala, un encens rajeunissant et regénérant qui favorise la santé générale tout en travaillant sur les trois doshas.

À La Boite à Grains, nous sommes fiers de vous offrir des encens traditionnels 100% naturels. Incorporez-les à votre rituel de santé et bien-être holistique et essayez différentes fragrances pour varier les bienfaits.

Bonne détente !

L’équipe de La Boite à Grains

_______________________

Rédaction et recherche d’information :

Véronique Cousineau, naturopathe diplômée et rédactrice en santé bien-être

ATTENTION !
La fumigation doit toujours être pratiquée dans un lieu bien ventilé. N’allumez jamais l’encens dans une pièce où se trouvent des animaux ou de très jeunes enfants. Les personnes atteintes de maladies respiratoires devraient s’abstenir de pratiquer la fumigation et/ou la pratiquer avec modération dans un lieu très aéré.

Sources:

  1. Federation of American Societies for Experimental Biology. "Burning Incense Is Psychoactive: New Class Of Antidepressants Might Be Right Under Our Noses." ScienceDaily. ScienceDaily, 20 May 2008.
  2. H. UmitSayin, Psychoactive Plants Used during Religious Rituals, Cerrahpaşa Medical Faculty, Institute of Forensic Sciences, İstanbul University, April 2016
  3. Hayes, Taylor. Terpenes and Flavonoids from Salvia apiana and Their Affinities to Cannabinoid and Opioid Receptors. Natural Products Center, School of Pharmacy, University of Mississippi. 2016

Ajouter un commentaire