genuine health greens extra energy

J’ai Testé les Greens Extra Energy

Pour certains, les semaines de confinement permettent d’alléger le quotidien alors que pour d’autres, le confinement engendre surmenage en raison d’une surcharge de tâches.

Pour ma part, j’ai eu besoin de me pencher vers une solution naturelle et efficace pour contrer le surmenage qu’entraîne le confinement. C’est sur les Greens Extra Energy que mon choix s’est arrêté. D’abord parce que ce produit fournit de l’énergie mentale et physique mais aussi parce que Greens Extra Energy offre un support immunitaire important.  

Voici mes impressions sur le Greens Extra Energy.

Greens Extra Energy : 1ère journée

J’ai mélangé 1/3 de dose de Greens Extra Energy à saveur d’orange naturelle dans un grand verre d’eau pour remédier à la fatigue de mi-journée. Tout comme l’indique la compagnie fabricante Genuine Health, les premiers utilisateurs devraient introduire progressivement le produit afin d’accoutumer le corps au cours des premières semaines.

Bien que l’effet ait été subtil, j’ai senti une plus grande concentration. La journée s’est déroulée dans la bonne humeur et non l’essoufflement.

Greens Extra Energy : 15ième journée

Depuis quelques jours, je prends le Greens Extra Energy à saveur de cappuccino dans un smoothie matinal comprenant du lait d’avoine non sucré, des mangues congelées, des cœurs de chanvre, des graines de chia, des dattes, du beurre d’amande et de la poudre de cacao. Le résultat est un réel délice velouté.

Je sens mon niveau d’énergie plus stable et durable tout au cours de la journée. La fatigue d’après-midi est maintenant chose du passé et je navigue le quotidien en me sentant vitalisée. Cela se traduit par une bonne humeur et une diminution considérable de la fatigue et l’épuisement. Le stress lié au multi-tâche a fait place à une plus grande proactivité et à un meilleur discernement. Ainsi, j’arrive à accomplir les tâches du quotidien avec une attitude positive.

Ce que la science en dit

La caféine présente dans le Greens Extra Energy est issue directement de la baie de kola et l’effet de la caféine est modulé par de nombreux végétaux qui préviennent les effets secondaires et optimisent les propriétés énergisantes du mélange. L’extrait de réglisse permet d’augmenter le niveau d’énergie en remédiant à la fatigue et la léthargie liée à un faible niveau de cortisol. Le mélange de rhodiole et de ginkgo biloba procure un effet bénéfique sur la fatigue liée au stress. En effet, le rhodiole à la capacité de moduler la sérotonine et la dopamine. De plus, le rhodiole, l’éleuthero (auparavant nommé ginseng sibérien) et la racine de pfaffia caniculate (suma) améliorent la performance mentale et diminuent la réponse au stress en raison de leurs vertus adaptogènes. De plus, la taurine fournit un support important pour l’énergie physique. 1,2,3,4,5

Greens Extra Energy : 30ième journée

Après un mois complet à employer les Greens Extra Energy au quotidien, les résultats sont remarqués sur mon humeur, ma concentration, mon énergie et ma vitalité.

En plus d’avoir davantage d’énergie sur le plan physique et mental, ma mémoire s’est grandement améliorée. Fini les petits oublis du quotidien, j’ai maintenant toute ma concentration et ma capacité de raisonnement.

Ce que la science en dit

À base de lécithine, le mélange Greens Extra Energy fournit un soutien cognitif considérable. Les phospholipides présents dans la lécithine favorisent une meilleure mémoire et rétention d’information lorsque ces capacités sont affectées par le stress, les changements hormonaux et le manque de sommeil. De plus, la l-tyrosine a un effet bénéfique sur la dopamine en agissant sur l’humeur et la concentration. Finalement, l’extrait de thé vert stimule la connexion entre certaines zones du cerveau, résultant en une meilleure performance mentale. 6,7,8,9

Autres bienfaits du Greens Extra Energy

Soutien immunitaire, digestif et hormonal

Dans le Greens Energy Plus figure un mélange synergique de 23 végétaux colorés ayant des bienfaits antioxydants. On retrouve entre autres l’extrait de thé vert, les anthocyanines provenant de la myrtille, les baies d’acérola, le pollen d’abeille, la gelée royale ainsi qu’une poudre d’aliments verts comprenant la spiruline, l’herbe d’orge, de blé et de luzerne. De plus, une poudre de probiotique favorise la santé intestinale, ce qui a un effet bénéfique sur l’immunité et la digestion. Le soutien digestif est aussi assuré par les prébiotiques qui nourrissent et soutiennent la flore intestinale.

Finalement, le mélange Greens Extra Energy aide à la santé hormonale, notamment au bon fonctionnement de la glande thyroïde qui nécessite une quantité suffisante d’iode et de tyrosine pour fonctionner. Avec un apport quotidien en algues marines riches en iode et en l-tyrosine, la glande thyroïde peut performer toutes ses fonctions dont le maintien d’un rythme métabolique optimal. Les adaptogènes dont le rhodiole, l’éleuthero et le suma tonifient les glandes surrénales ayant pour effet de normaliser les hormones sexuelles en particulier la progestérone et la testostérone. 10,11,12

Équilibre acido-basique de l’organisme

Comme le corps fonctionne mieux dans un milieu légèrement alcalin il est préférable de favoriser cet environnement. Pour se faire, des poudres d’aliments verts sont souvent utilisées. C’est pourquoi le mélange synergique de 23 végétaux est présent dans les Greens Extra Energy. Ainsi, chaque portion de Greens Extra Energy équilibre le pH de l’organisme.

Mon intention première était de tester les Greens Extra Energy pendant un mois et de déterminer si j’allais ensuite l’adopter au quotidien ou passer à une prochaine option. Mon choix est maintenant fait, je vais assurément continuer la prise de Greens Extra Energy à chaque jour. Non seulement j’obtiens du soutien pour l’énergie, la concentration et l’humeur, mais ce mélange me fournit également un support digestif et immunitaire non négligeable. J’ai pu diminuer ma prise de produits de santé naturelle car la grande majorité des produits que je consomme au quotidien (vitamine C, antioxydants, probiotiques, adaptogènes) sont déjà présents dans le Greens Extra Energy.

La Boite à Grains vous souhaite santé et vitalité !

_________________________________

Expérimentation, recherche, rédaction :
Véronique Cousineau, naturopathe diplômée

Sources

  1. Epstein MT, Espiner EA, Donald RA, et al. ‘’Licorice raises urinary cortisol in man.” Journal of clinical endocrinology and metabolism 47 (2) : 397-400
  2. Olsson EM, von Schéele B, Panossian AG. “A randomised, double-blind, placebo-controlled, parallel-group study of the standardised extract SHR-5 of the roots of Rhodiola rosea in the treatment of subjects with stress-related fatigue.” Planta Medica 75(2) (2009): 105-112
  3. The effect of eight weeks of supplementation with Eleutherococcus senticosus on endurance capacity and metabolism in human. Jip Kuo, Kenny Wen-Chyuan Chen, I-Shiung Cheng, Pu-Hsi Tsai, Ying-Jui Lu, Ning-Yuean Lee. Chinese Journal of Physiology. 2010 Apr 30; 53(2): 105–111.
  4. Zhang ZJ, Tong Y, Zou J, et al. « dietary suppement with a combination of rhodiolan crenulate and ginkgo biloba enhances the endurance performance in healthy volunteers. “ Chineses Journal of Integral Medicine 15(3) (2009):177-83
  5. Christiansen, S. Medically reviewed by : Taz Bhatia, MD. “The Health Benefits of Suma.” Very Well Health. March 17, 2020
  6. Poly, Coreyann et al. “The relation of dietary choline to cognitive performance and white-matter hyperintensity in the Framingham Offspring Cohort.” The American journal of clinical nutrition vol. 94,6 (2011): 1584-91. doi:10.3945/ajcn.110.008938
  7. Agharanya JC, Alonso R, Wurman RJ. “Ryrosine loading enhances catecholamie excretion by rats.” Journal Neural TRansm 180;49:31-43
  8. Amen, Daniel, M.D. Healing ADD (New York : Putman, 2001)
  9. Schmidt A, Hammann F, Wölnerhanssen B, et al. Green tea extract enhances parieto-frontal connectivity during working memory processing. Psychopharmacology (Berl). 2014;231(19):3879‐3888.
  10. Simpson, H L and B J Campbell. “Review article: dietary fibre-microbiota interactions” Alimentary pharmacology & therapeutics vol. 42,2 (2015): 158-79.
  11. Staying healthy with nutrition. 21st century edition. Elson M. Haas, MD. Pages 257-62 & 272-73
  12. Gottfried, S, M.D. The hormone cure. 2013. Scribner. P 128-29

1 commentaire

Daniel
Daniel
Après avoir tenté l’expérience à plusieurs reprises je n’ai jamais ressenti d’effets bénéfiques avec les “Greens” – des produits très chers.

Ajouter un commentaire