jeune intermittent avantages bienfaits

Les Avantages et Bienfaits du Jeûne Intermittent

Nous connaissons le jeûne complet comme étant une période où l’organisme n’absorbe aucun aliment solide, sauf de l’eau et c’est sans conteste le moyen le plus efficace pour se désincruster de déchets accumulés et de graisses excédentaires.1, 3

Qu’en est-il du jeûne intermittent? C’est un jeûne que l’on pratique à un rythme journalier dans le but d’utiliser le plus possible les calories offertes par chaque repas. Ainsi le risque d’accumulation de graisse excédentaire est presque nul. À l’inverse du jeûne complet, le point de mire du jeûne intermittent est d’équilibrer les phases de jeûne et de nutrition pour perdre du poids.

Vous me direz que c’est un peu drastique ! La prise de poids progresse lentement mais sûrement sans en être conscient. La nouvelle d’un surpoids sur la balance ou par le médecin peut arriver comme un choc avec tous ses facteurs de risque tels que le diabète ou le cholestérol élevé, etc.

Jeûne intermittent : le rôle des hormones

De la naissance à l’âge de 20 ans, le corps reçoit nos apports de nourriture pour construire de nouvelles cellules. Cette période de croissance utilise tout ce que nous mangeons pour être transformé en muscles, en os et organes au lieu de stocker en graisse. C’est pour cette raison que l’adolescent est rarement obèse. Cette période est gérée par une hormone "maîtresse" qu’on appelle l’hormone de croissance. Celle-ci est à son paroxysme de 0 à 20 ans et ensuite elle décroît lentement jusqu’à la fin de notre vie.

Maîtresse, car elle influence d’autres hormones telles que la testostérone qui permet la prise et le maintien de la masse musculaire.

Tout est en lien avec cette hormone et lorsqu’elle décline des symptômes apparaissent tels qu’une baisse de libido, un mauvais sommeil, un métabolisme qui ralentit et ceci peut se traduire par une prise de poids.2

Le jeûne intermittent se pratique en alternant les phases de jeûne et de prise alimentaire, ce qui favorise l’utilisation des graisses corporelles comme source d’énergie. Ainsi, en jeûnant régulièrement, vous mettez votre métabolisme en mode ‘brûleur de graisse’ et votre foie cesse de produire du glucose pour le mettre en stockage (glycogène).2

Une journée type du jeûne intermittent

Une règle importante : premièrement, pour appliquer ces changements, il faut qu’il soit facile à inclure dans votre mode de vie. Une touche de souplesse aidera pour s’adapter à vos contraintes et atteindre le succès durant cette période.

Le but du jeûne intermittent est de réduire la période de nutrition. La phase de nutrition est donc de 8 heures et la phase de jeûne est de 16 heures. On comprend qu’il y aura deux repas par jour. Par exemple : le premier repas à 11h00 et le deuxième repas à 19h00. Une autre version à votre jeûne intermittent est d’ajouter un effet détoxifiant. Ainsi, on étirera le jeûne sur 24h00, une à deux fois par semaine. Par exemple, du vendredi 14h au samedi 14h.2, 5

Réussir son jeûne intermittent : éviter le sucre

Peut-être le saviez-vous déjà mais le sucre est la bête à éviter en période de perte de poids car il stocke notre énergie dans nos graisses. L’insuline, cette hormone qui apporte le sucre à la cellule, en circulation permanente (et qui se cache partout dans notre alimentation), crée un dérèglement hormonal chronique qui s’accompagne souvent d’une prise de poids. L’insuline est produite en réaction à l’ingestion de glucides (sucre et féculents). Si les réserves de sucre sont déjà saturées, le surplus de sucre est alors transformé en graisse. Toutes les formes de glucides (pain, pâtes, patates, sucre blanc, fruits, etc.) ont un impact sur notre glycémie.2, 5

Jeûne intermittent : l'hormone de la minceur

Lorsque le taux de sucre baisse dans le sang, l’insuline disparaît au profit d’une autre hormone, le glucagon qui est produit aussi par le pancréas. Son rôle est de garder un niveau très bas de sucre dans le sang et continuer d’alimenter le cerveau. Sans glucagon vous seriez en hypoglycémie entraînant un coma après quelques heures sans apport alimentaire.

Nous comprenons que nous produisons des hormones qui nous font maigrir et des hormones qui nous font grossir. Leur concentration varie avec la fréquence et la qualité de notre alimentation.2

Les avantages du jeûne intermittent pour la santé

Il a été observé selon des auteurs d’une étude parue en 2006 qu’au bout de seulement deux semaines il y a eu des améliorations concernant des problèmes tels que : résistance à l’insuline, asthme, allergies saisonnières, maladies infectieuses d’origine virale, bactérienne et fongique (infection virale des voies respiratoires supérieures, amygdalite bactérienne récurrente, sinusite chronique, etc.), maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde), etc.2

Les avantages concrets sont surprenants ; vous allez vous sentir plus énergique, plus alerte, d’une meilleure humeur, une plus grande concentration mentale, etc.2

Pour mettre en place une nouvelle façon de vous alimenter, vous devez être prêt à le faire. Vous devez avoir un garde-manger compatible à votre jeûne intermittent. Votre corps s’habituera dès les deux premières semaines. Une fois votre poids idéal atteint, vous pouvez le continuer autant de temps que vous le souhaitez.

Il sera important de manger mieux pendant le jeûne intermittent; il suffira de réduire le sucre sous toutes ses formes, particulièrement liquides. Il faudra aussi oublier les féculents à chaque repas et les repas déjà préparés car ils contiennent souvent beaucoup de glucides.2, 4, 5

L’alimentation pendant le jeûne intermittent

Votre alimentation devrait contenir une portion de légumes (laitue, brocoli, chou-fleur, avocat, courgette, petits pois, tomates, asperges, radis, etc). Variez vos légumes, les couleurs, cuisinez avec de bonnes huiles et ajoutez des herbes et épices. La quantité de légumes est d’environ la moitié de votre assiette.

Une source de protéines (viande blanche ou rouge, poisson, fruits de mer, œufs ou protéines végétales (légumineuses)) : environ la taille de votre paume ouverte pour les femmes et le double pour les hommes.1, 2, 3

Jeûne intermittent : boire de l'eau

Boire de l’eau est nécessaire à la perte de poids. Il aide à éliminer les déchets liés à la combustion de vos réserves de graisse. La sensation de la soif est un signe de déshydratation et devrait être calmée par une hydratation constante. Il est important d’avoir de l’eau à votre portée pour répondre à vos besoins essentiels qui s’apparentent à au moins 2 litres par jour.1, 2, 3

Jeûne intermittent : inclure un programme d'activité physique

En théorie, faire de l’activité physique permet d’augmenter les dépenses énergétiques. Si on respecte bien l’équilibre des apports versus les dépenses, c’est-à-dire qu’on ne mange pas plus qu’on dépense, il devrait y avoir perte de poids.2

Jeûne intermittent : un produit intéressant de la compagnie Innotech

Pour vous aider à vous hydrater, j’ai trouvé un produit tout à fait approprié pour vous accompagner tout au long de votre jeûne intermittent : Fasting Days Mélange de boissons pour jeûne intermittent, formulé par Reginald Friesen M.D et la compagnie Innotech Nutrition Solutions. Il est bas en calories donc aussi compatible avec une diète cétogène, sans OGM, sans produits laitiers, sans sucre, sans gluten, sans saveur et sans couleurs artificielles.

En fait, cette boisson est parfaite pour le jeûne intermittent : elle contient 10 grammes d’acides aminés, 13 vitamines et minéraux incluant les électrolytes nécessaires à un jeûne d’une durée de 18-20 heures. Le but recommandé est de maintenir le métabolisme énergétique, en plus d’une bonne glycémie et une bonne fonction musculaire par l’équilibre des électrolytes présents dans la formule.4

Jeûne intermittent : comment prendre le produit Fasting Days

Comment prendre le produit Mélange de boissons pour jeûne intermittent : mélanger 1-2 mesures (10-20 grammes) dans 500 ml d’eau. Petit rappel de boire entre 8 à 10 verres d’eau par jour surtout pendant un jeûne intermittent.4

Jeûne intermittent : d'autres avantages du produit Fasting Days

Le produit Mélange de boissons pour jeûne intermittent aide à :

  • l’énergie
  • l’équilibre du métabolisme du glucose
  • au collagène
  • une bonne densité osseuse
  • une bonne masse musculaire
  • soutenir la faim
  • la gestion quotidienne des calories

La solution pour une perte de poids est de manger moins mais manger bien !

Bonne santé!

L’équipe de La Boite à Grains

Références :

  1. Clement Brian R. Foy DiGeronimo Theresa, Alimentation vivante pour une santé opti- male, Ed. Marcel Broquet, 321 pages
  1. Rives JB, Le Fasting, ed. Thierry Souccar, 167 pages
  1. Vasey Christopher, Manuel de Détoxication, éditions Jouvence, 184 pages
  1. https://innotechnutrition.com/fr/product/fasting-days-for-intermittent-fasting-support-mixed-berry-360-gr/
  1. https://cliniquereversa.com/home/problemes-de-sante/surpoids/essayez-le-jeune-intermittent/

2 commentaires

Terry
Terry
Tres intéressant je l’es fait pour une période vous m’avez donner le goût de m’y remettre mon problème ses que je prends des médicaments le matin vers les 9 hrs est se que je peut remettre pour les 11hrs merci
Paul Monfils
Paul Monfils
Merci Marie, très intéressant.

Ajouter un commentaire

* Votre commentaire doit être approuvé avant d'être publié.