Entrainement : aliments de base

Entrainement : aliments de base

Les athlètes qui prennent des produits à base de plantes voient leurs performances améliorées par leur alimentation « propre ». Les produits et aliments à base de plantes ont des bienfaits pour votre entrainement et pour votre santé générale, et aussi pour celle de la planète.

Célébrez le mois de la Terre avec des produits et aliments propres et à base de plantes

Vous utilisez déjà des sacs réutilisables pour faire vos achats au magasin d’aliments naturels du coin, vous recyclez autant que vous pouvez et vous allez au travail à vélo pour rester en forme et pour réduire votre impact sur l’environnement. Mais avez-vous déjà pensé à l’impact que peut avoir votre alimentation sur votre empreinte carbone? Lorsque vous nourrissez votre corps pour l’entrainement, et pour la vie en général, en choisissant davantage d’aliments à base de plantes complets et riches en nutriments, cela réduit votre empreinte carbone. Et, en plus, ces choix peuvent améliorer votre santé et votre performance sportive. C’est gagnant-gagnant!

Les effets de la production alimentaire sur les changements climatiques

La consommation de produits végétaux et animaux a des impacts très différents sur la planète. Alors que les plantes « inspirent » le dioxyde de carbone nocif et libèrent de l’oxygène qui soutient la vie sur la planète, les animaux font le contraire. Les vaches inspirent de l’oxygène et expirent du dioxyde de carbone en plus de produire du méthane, un autre grand responsable des changements climatiques. Donc, de la semence à la récolte, les plantes prennent moins de terre, d’énergie, d’eau et de ressources que les animaux, en plus de combattre les dommages causés par les animaux élevés pour nourrir les humains.

Les plantes sont faciles à « cultiver », ou du moins, plus faciles que les animaux. Pensez-y : les plantes n’ont pas besoin d’herbe, de foin ou de grains pour se nourrir, et elles prennent moins de temps à arriver à maturité. Ce que vous plantez au printemps peut normalement être récolté à l’automne. Pour les animaux, il faut attendre plusieurs années avant que le bétail soit prêt à être envoyé au boucher, ou qu’une vache laitière soit prête à produire du lait. Avec ces années supplémentaires, viennent toute l’eau, l’alimentation et l’énergie utilisées pendant ce temps.

Puis, il y a la production, la transformation et la distribution des aliments dans le monde. La production et la distribution dépendent des combustibles fossiles, qui contribuent directement aux changements climatiques. Bien que les aliments de sources végétales et animales soient tous transformés à un certain degré, on peut contribuer à limiter les émissions à effet de serre en choisissant davantage d’aliments complets dans notre alimentation.

Les avantages des aliments à base de plantes

Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles. Les petits changements que vous faites dans votre façon de vous nourrir peuvent avoir un grand impact positif sur la planète. L’une des façons les plus faciles de réduire vos émissions liées à l’alimentation est de choisir de manger plus souvent des repas à base de plantes. La consommation d’aliments à base de plantes signifie moins d’émissions de CO2 et moins d’eau et d’énergie utilisées. Et en plus, votre performance sportive en bénéficiera.

On ne parle pas de « tout ou rien » ici. Même si vous ne mangez pas 100% à base de plantes, chaque choix fait une différence. Vous pouvez simplement commencer en échangeant votre collation après un entrainement habituel de lait au chocolat et de barre de protéine de petit-lait par un smoothie à base de plantes. Mélangez des fruits frais et surgelés, du lait végétal, des graines et une poudre de protéines à base de plantes pour un smoothie post-entrainement plus faible en émissions de carbone.

Ces ajouts peuvent même aider à améliorer vos performances si vous vous entrainez. Les aliments à base de plantes étant plus faciles à digérer et à assimiler, votre corps n’a pas besoin de gaspiller de l’énergie pour la digestion et peut la concentrer pour pousser plus fort, plus longtemps et mieux. Les aliments à base de plantes sont plus riches en nutriments que beaucoup d’autres aliments présents dans l’alimentation nord-américaine typique. Les fruits, les légumes, les grains entiers, les légumineuses, les graines et les noix offrent tous une variété de vitamines, de minéraux, d’antioxydants et de phytonutriments, et sont relativement faibles en calories. L’ajout d’aliments à base de plantes à votre régime alimentaire peut aider votre santé; les personnes qui ont une alimentation principalement à base de plantes ont tendance à avoir un IMC plus faible et courent moins de risques de développer des maladies cardiovasculaires.

Le système de performance Vega Sport

Vega Sport est le premier système de performance sportive à base de plantes complet et entièrement naturel spécifiquement développé pour aider les athlètes à performer à leur meilleur avant, pendant et après l’entrainement ou la compétition. Chaque ingrédient du système Vega Sport est sélectionné pour une fonction qui améliore la performance de façon spécifique. Chaque produit Vega Sport est formulé de manière à ce que ses ingrédients travaillent en synergie à l’intérieur du produit individuel et du système dans son ensemble, pour un impact maximum (pour des résultats optimaux à chaque entrainement).
La nutrition à base de plantes offerte par Vega sert autant à maximiser la santé des êtres humains que celle de la planète. Des ingrédients à l’emballage, en passant par ses fournisseurs, Vega maintient constamment son engagement pour la durabilité de l’environnement. Les produits Vega étant 100% à base de plantes, l’approvisionnement en ingrédients crée moins d’émissions de carbone comparativement à la plupart des fabricants de suppléments. Les contenants de Protéine de performance Vega Sport et de Vega One sont aussi maintenant fabriqués à partir de plastique recyclé à 100%, ce qui émet 278 tonnes de CO2 en moins (63 %) par année que l'utilisation du nouveau plastique.

Préparation : atteignez la zone avec de l’énergie à brûler

Le fait de bien s’alimenter avant même de commencer votre séance d’entrainement peut avoir une grande influence sur votre performance, et le « carburant » pré-entrainement devrait vous fournir une énergie immédiate, durable et constante, sans augmentation ni chute soudaine. Pour un entrainement de plus de 30 minutes, la combinaison de glucides à indices glycémiques faibles et élevés offerte dans l’Énergiseur pré-entrainement Vega Sport procure une énergie stable. Mais ce ne sont pas tous les entrainements qui ont besoin de carburant glucide. Pour des entrainement plus courts et plus légers, optez pour l’Énergiseur Vega Sport sans sucre, qui est édulcoré avec du stévia et ne contient que 5 calories. L’Énergiseur pré-entrainement et l’Énergiseur sans sucre contiennent tous deux 100 mg de caféine de thé vert et de yerba mate pour vous aider à atteindre mentalement la « zone » de performance. Des ingrédients soigneusement choisis tels que le ginseng, l’orpin rose, le curcuma et de la griffe du diable viennent soutenir votre performance, non seulement pour l’entrainement du moment, mais aussi pour ceux qui suivront.

Soutien : pousser plus fort, plus longtemps, pour atteindre le prochain niveau
Le soutien en nutriment et en électrolytes et l’hydratation pendant l’entrainement peuvent vous aider à aller plus loin. Les glucides simples sont la principale source de « carburant » propre et facile à digérer. On en retrouve dans le Gel Endurance Vega Sport, tandis que la Barre Énergie Vega Sport offre des protéines pour prolonger la durée de combustion des glucides. L’Hydrateur d’Électrolytes Vega Sport renouvèle les réserves de minéraux et d’électrolytes essentiels perdus par la sueur, aidant à maintenir votre corps bien hydraté pour une plus grande efficacité à chaque poussée d’effort.

Récupération : recharger et réparer pour recommencer, plus vite
Une récupération plus rapide vous permet de vous entrainer à nouveau plus rapidement et donc d’améliorer vos performances en moins de temps. La récupération post-entrainement est un processus complexe qui comprend de multiples facteurs contribuant à la rapidité de récupération. Il ne s’agit pas seulement de consommer des protéines pour la construction et la réparation des muscles; il est aussi essentiel de reconstituer le glycogène musculaire, de réduire l’inflammation, de réparer les tissus mous et de soutenir le système immunitaire. Le bon ratio de nutriments, d’extraits de plantes et de suppléments, au bon moment, peut améliorer et accélérer la récupération.

L’Accélérateur de récupération Vega Sport offre un ratio 4:1, glucides:protéines pour accélérer la reconstitution du glycogène musculaire lorsque pris dans les 20 minutes après une séance d’entrainement, et est spécialement formulé pour répondre à tous les besoins clés de la récupération post-entrainement. La Protéine de Performance Vega Sport contient 5000 mg d’acides aminés ramifiés (BCAA) et 5000 mg de glutamine pour aider à construire et à réparer les muscles après l’entrainement, en plus de vous donner 25 grammes de protéines à base de plantes de sources multiples. La Barre Protéine Vega Sport contient 15 grammes de protéines, en plus d’être délicieuse et pratique à emporter partout, pour répondre aux besoins en protéines supplémentaires des athlètes qui s’entrainent intensivement.

Vous recherchez des conseils pour manger davantage d’aliments à base de plantes propres, des recettes et des tableaux démontrant l’impact environnemental de l’alimentation à base de plantes, inscrivez-vous dès aujourd’hui sur ThriveForward.com. Commencez dès aujourd’hui avec ce Smoothie au gingembre, idéal pour la récupération :

Smoothie au gingembre

INGRÉDIENTS :
• 1 mesure de Protéines de Performance Vega Sport (vanille)
• ½ tasse de pêches surgelées
• ¼ tasse de flocons d’avoine
• 1 tasse de lait d’amandes
• 1 banane congelée
• ¼ c. à thé de gingembre moulu (facultatif : gingembre frais, au gout)
• Une pincée de cannelle
• Glace

PRÉPARATION :
Mélanger et savourer!

Source :
2. Craig WJ, Mangels AR. (2009). Position of the American Dietetic Association: Vegetarian Diets. Journal of the American Dietetic Association. 109(7):1266-82. Obtenu le 04/06/2013 de http://www.vrg.org/nutrition/

Ajouter un commentaire