Remèdes naturels contre le lendemain de veille

Remèdes naturels contre le lendemain de veille

C’est le temps de l’année où les rassemblements sont souvent bien arrosés avec le Nouvel An qui sonne à nos portes. Plusieurs vont célébrer avec des consommations alcoolisées, bien qu’il soit préférable de consommer l’alcool en modération. Plusieurs se permettront quelques verres de plus en raison des festivités. Voici nos trucs pour éviter le lendemain de veille.  

Lendemain de veille : Comment l’éviter

Il est possible de moduler sa consommation d’alcool afin d’éviter les effets indésirables du lendemain. Voici quelques trucs à employer en cours de soirée :

  • Hydratation : Afin de remédier au mal de tête et aux étourdissements du lendemain de veille, assurez-vous de boire beaucoup d’eau au cours de la soirée. Idéalement, chaque boisson alcoolisée devrait être accompagnée d’un verre d’eau, en plus d’ajouter deux verres au coucher. Restez loin des sulfites, des agents de conservation qui aggravent la déshydratation.
  • Une consommation à l’heure : Un foie en santé est capable de synthétiser une consommation alcoolisée par heure. Afin d’éviter la surcharge du foie et les malaises subséquents, mieux vaut ne pas dépasser cette dose.
  • Éviter les alcools colorés : Les alcools de couleur sont plus accablant plus le foie, en raison des congénères. Les congénères, produits par la fermentation de l’alcool, sont présents en plus grande quantité dans le vin rouge, le porto et les spiritueux colorés tels le whisky, le bourbon et le cognac.
  • Éviter le sucre : L’excès de sucre aggrave les symptômes de lendemain de veille en engendrant une hypoglycémie. Évitez donc les breuvages sucrés en mélangeant les alcools forts avec une eau carbonisée, du jus de citron et des morceaux de fruits frais. Le jus de citron aide aussi à  nettoyer le foie, ce qui favorise une meilleure élimination de l’alcool.
  • Cactus Nopal : Lorsque consommé quelques heures avant l’ingestion d’alcool, le cactus Nopal (Napolitos), réduit de plus de 60% les effets du lendemain de veille.
  • Vitamine C : Avant le coucher, avalez un minimum de 1000mg de vitamine C. Celle-ci prévient la formation d’acétaldéhyde, un métabolite issu de la «digestion» de l’alcool, responsable des symptômes du lendemain de veille.
  • Magnésium : Le magnésium, tout comme la vitamine C, active les enzymes du foie responsables du métabolisme de l’alcool, améliorant ainsi son élimination. Le magnésium favorise aussi un meilleur sommeil en plus lutter contre la déshydratation, l’anxiété, les courbatures est les palpitations cardiaques, plusieurs symptômes de l’intoxication à l’alcool.
  • Charbon activé : Bien que la science n’ait pas encore prouvé l’efficacité du charbon-activé, plusieurs rapportent que 4 à 5 capsules au coucher aident à éliminer l’excès d’alcool.

 

Lendemain de veille : Se soigner naturellement

Débarrassez-vous des symptômes inconfortables du lendemain de veille grâce aux remèdes suivants :

    • Hydratation : La déshydratation peut être corrigée par l’eau de coco. Riche en électrolytes, l’eau de coco est un moyen efficace de restaurer le niveau d’hydratation. D’autre part, le jus vert est aussi recommandé. Riche en minéraux et en antioxydants, il rétablira les réserves nutritionnelles et restaurera le niveau d’énergie.
    • Ginseng rouge : Le ginseng rouge ou sibérien est depuis longtemps connu comme un remède contre les lendemains de veille. Cherchez des breuvages à base de ginseng rouge et prenez-en un au lever.
    • Artichaut et Chardon-Marie : L’artichaut et le Chardon-Marie sont des plantes amères qui favorisent la détoxification du foie. En consommant leur jus ou une forme encapsulée, vous soutiendrez l’élimination de l’alcool via le foie.
    • Vitamines B : La surconsommation d’alcool utilise les réserves de vitamines B, pourtant essentielles à la détoxification du foie. Il est donc essentiel de restaurer le niveau de ces vitamines en supplémentant avec 1 cuillère à table de complexe B le jour suivant la surconsommation d’alcool.
    • Vitamine C : La vitamine C est un allié au coucher ainsi que le lendemain. Des doses répétées de 1 000 mg pendant la journée du lendemain, voire même les jours suivant la surconsommation d’alcool, minimiseront les impacts négatifs sur le corps tout en favorisant une meilleure énergie. 
    • Exercice physique : Il peut sembler contre-intuitif de faire de l’activité physique lors d’un lendemain de veille. Pourtant, le sport améliore la circulation lymphatique, ce qui favorise l’élimination des toxines responsables des malaises du lendemain. Pour soulager instantanément les maux du lendemain, rien de mieux que d’aller nager.
    • Le repas du lendemain : Après avoir consommé de l’alcool, plusieurs se tournent vers un déjeuner gras et lourd. Bien que satisfaisant, ce genre de repas surcharge davantage le foie, accentuant les symptômes désagréables. Commencez plutôt votre journée par un jus de tomates ou de légumes. L’apport en sel et potassium restaurera le niveau d’électrolyte. Mangez ensuite un déjeuner protéiné avec de bons gras (comme un avocat ou un œuf) en prenant soin de bien garnir l’assiette de légumes verts.

         

        Il va sans dire qu’il est préférable de ne pas surconsommer de l’alcool et que La Boîte à Grains n’encourage pas cet excès. Nous savons toutefois que vous aimez célébrer. C’est pourquoi nous sommes à votre disposition, afin de vous offrir des conseils et des produits santé.

        La Boîte à Grains vous souhaite une bonne et heureuse année en toute santé!

        Véronique Cousineau ; ND, RHN

        Ajouter un commentaire