Sirop de Plantain à la Rescousse !

Sirop de Plantain à la Rescousse !

Pendant les mois froids de l’hiver, les moments passés à l’extérieur se font plus rares. En recherchant la chaleur de la maisonnée tout en évitant le froid extérieur, on enferme avec nous les virus ambiants.

Quand le rhume, la grippe, la toux et le mal de gorge se manifestent et font place à des malaises respiratoires, il est bon de savoir vers quels remèdes se tourner.

Parmi ceux-ci figure un incontournable : le sirop de plantain.

Le sirop de plantain, qu’est-ce que c’est ?

Le sirop de plantain est un remède d’herboristerie efficace contre la toux et les affectations des voies respiratoires. Traditionnellement, le sirop est préparé à base de plantain lancéolé qui est à ne pas confondre avec le grand plantain aux tiges plus élargies.

Répandu tant en Orient qu’en Occident, le plantain lancéolé est une plante annuelle dont les propriétés médicinales sont exploitées depuis la Grèce Antique. En phytothérapie, le plantain lancéolé fait partie des ingrédients de choix incorporés aux remèdes antitussifs.

On attribue son efficacité à soulager les inflammations des voies respiratoires aux mucilages présents dans la plante. Les mucilages ont des propriétés émollientes (ramollissantes) et anti-inflammatoires permettant de calmer les symptômes des infections respiratoires tout en apaisant les sécrétions.

À ce jour, des essais cliniques ont confirmé l’efficacité du plantain à traiter la bronchite chronique. De plus, des études allemandes portées sur des sujets atteints d’infections respiratoires aiguës ont démontré que l’utilisation de plantain par voie interne soulage les symptômes associés à ces infections. 1,2,3

En Suède, une étude récente menée a démontré que la plante protège contre les infections causées par le streptocoque de la pneumonie.4

Avec tant de données scientifiques, le plantain lancéolé connait une reconnaissance importante auprès de la communauté médicale et scientifique.

En effet, « la Commission E allemande reconnait l’usage médicinal du plantain lancéolé pour traiter, par voie interne, les infections et les inflammations des voies respiratoires et des muqueuses de la bouche et du pharynx. » 8

Sirop de plantain : Une composition unique de plantes médicinales

Au Québec, nous avons la chance d’avoir un sirop de plantain fait localement à partir de plantes fraîches et biologiques.  Provenant des jardins de la Clef des Champs, le sirop de plantain est créé et embouteillé par cette compagnie noble aux valeurs sociales et environnementales rigoureuses.

Après avoir macéré pendant 30 jours, le sirop de plantain de la Clef des champs est pressé, tamisé puis embouteillé sans ajout de colorant ni d’agent de conservation. Sans sucre, sans OGM et non irradié, le sirop de plantain est un produit de santé naturelle sûr dont les effets vous surprendront. On doit les bienfaits du sirop à un assemblage précis des plantes médicinales suivantes :

  • Plantain lancéolé biologique: Plante démontrant une activité bronchodilatatrice en plus de propriétés antibactériennes et antitussives. Le plantain est indiqué par voie interne pour les affections des voies respiratoires telles les bronchites, pharyngites et laryngites. Cette plante est utilisée en Europe depuis des générations dans la fabrication des remèdes traditionnels contre la toux. 4
  • Échinacée biologique: Plante fortifiante pour le système immunitaire, l’échinacée est à la fois antibactérienne et antivirale. Dans le sirop de plantain de la Clef des Champs, les parties aériennes (echinacea purpurea) et la plante entière (echinacea angustifolia) sont utilisées en synergie. Lorsqu’administrée par voie interne, l’échinacée raccourcit la durée du rhume et prévient les infections tout en tonifiant le système immunitaire. 5
  • Guimauve biologique : Comme elle calme l’inflammation des muqueuses, la guimauve est utilisée pour contrer la toux et les irritations des voies respiratoires. Les feuilles et les fleurs blanches de la guimauve sont également immunostimulantes. 6
  • Molène biologique: Aussi nommée bouillon-blanc, la molène est une championne des plantes expectorantes. Elle réduit les sécrétions excessives des voies respiratoires et favorise la bonne respiration. Antivirale, la molène est indiquée en usage interne pour soulager les infections des voies respiratoires dont la laryngite, la trachéite et la bronchite.7
  • Huile essentielle de sapin biologique: Expectorante, l’huile essentielle de sapin favorise le dégagement et le décongestionnement des voies respiratoires. Avec son action tonique, elle complète les plantes adoucissantes qui constituent la base du sirop de plantain.

Le sirop de plantain de la Clef des Champs est disponible à l’année longue dans les succursales de La Boîte à Grains et sur notre site internet.

Alors la prochaine fois que vous sentirez le mal de gorge ou la toux s’installer, tournez-vous rapidement vers ce remède d’herboristerie efficace et sécuritaire. Il peut être pris dès l’enfance et est considéré sans danger lorsque employé de façon appropriée.

Bon hiver & bonne santé !

__________________________

Texte et recueil d’informations :

Véronique Cousineau, naturopathe et rédactrice

 

Sources :

1 :Matev M, Angelova I, et al. [Clinical trial of a Plantago major preparation in the treatment of chronic bronchitis]. [Article en bulgare, résumé en anglais]. Vutr Boles 1982;21(2):133-7.

2 :Koichev A, et al. 1983. Pharmacologic-clinical study of a preparation from Plantago major. Probl Pneumos Ftiziatr 11:68-74. Étude mentionnée dans : Blumenthal M, Goldberg A, Brinckmann J (Ed). Expanded Commission E Monographs, American Botanical Council, publié en collaboration avec Integrative Medicine Communications, États-Unis, 2000.

3 : Kraft K (1997) Étude publiée en Allemagne, mentionnée et résumée dans : Schulz V, Hänsel R, Tyler VE. Rational Phytotherapy - A Physicians'Guide to Herbal Medicine, fourth edition, Springer, Allemagne, 2001, p. 181.

4 : Équipe d’enseignement du DUMENAT Phytothérapie, faculté de médecine Paris-XIII, Bobigny (2003). Plantain, pantago major, P. lanceolata. Les médecines de la nature – 200 plantes pour se soigner. (Adaptation de La Santé par les plantes). (p. 185). Canada, Montréal : Sélection du Reader’s Digest.

5 : Équipe d’enseignement du DUMENAT Phytothérapie, faculté de médecine Paris-XIII, Bobigny (2003). Échinacée, Echinacea angustifolia, Echinacea purpurea. Les médecines de la nature – 200 plantes pour se soigner. (Adaptation de La Santé par les plantes). (p. 88). Canada, Montréal : Sélection du Reader’s Digest.

6 : Équipe d’enseignement du DUMENAT Phytothérapie, faculté de médecine Paris-XIII, Bobigny (2003). Guimauve, Althaea officinalis. Les médecines de la nature – 200 plantes pour se soigner. (Adaptation de La Santé par les plantes). (p. 121). Canada, Montréal : Sélection du Reader’s Digest.

7 : Équipe d’enseignement du DUMENAT Phytothérapie, faculté de médecine Paris-XIII, Bobigny (2003). Bouillon-blanc, verbascum thapsus L. Les médecines de la nature – 200 plantes pour se soigner. (Adaptation de La Santé par les plantes). (p. 52). Canada, Montréal : Sélection du Reader’s Digest.

8 : Pierre Lefrançois, Françoise Ruby, Jean-Yves Dionne, pharmacien. Révision scientifique par Danielle Julie Carrier, professeure agrégée, Biological and Agricultural Engineering, University of Arkansas (avril 2007) pour la Société canadienne de recherche sur les PSN. Plantain. Passeport Santé – Produits de santé naturelle. Avril 2007

Ajouter un commentaire