Cet été, on met du cactus au menu!

Cet été, on met du cactus au menu!

Par Véronique Cousineau, ND, RHN

En cuisine, il faut savoir oser! C’est ce que l’on vous propose avec la découverte du cactus, le nouveau superaliment de l’heure. Apprenez tout sur le cactus incluant son origine, sa préparation et ses bienfaits. Peut-être aurez-vous aussi envie d’en ajouter un peu à votre menu?

Le cactus Nopal

Le cactus pousse dans les climats semi-arides, voire même désertiques. C’est donc les populations de ces endroits qui l’ont naturellement implanté dans leur cuisine. L’Amérique latine est une des régions du monde qui consomme le plus de cactus, suivi de l’Australie et l’Afrique. Étant tellement implanté dans la coutume alimentaire mexicaine, il figure même sur le drapeau du pays!

Le cactus Nopal est le plus utilisé à des fins culinaires. Il est récolté pour ses délicieux fruits rouges et ses jeunes pousses, aussi connues sous le nom de raquettes. On les nomme ainsi puisqu’elles sont, en fait, des tiges aplaties de forme ovale, rappelant l’allure de l’avocat.

Cuisiner avec le cactus

Dans les épiceries mexicaines, on peut trouver des feuilles de Nopal fraîches qu’on utilisera pour en faire du jus ou de l’eau. Le jus de cactus est très nutritif et regorge de minéraux. À même titre que l’eau de coco, l’eau de cactus peut facilement remplacer les boissons électrolytes puisqu’elle est naturellement reminéralisante et réhydratante. On peut aussi griller les feuilles entières (à condition bien sûr de retirer les épines!) ou encore les bouillir. Certains font même de la confiture de raquettes de cactus!

En magasin d’alimentation naturelle ou en épicerie conventionnelle, on trouvera plutôt le cactus dans l’allée des conserves. La feuille de Nopal en conserve ou Nopalitos est prête à cuisiner, les épines ayant déjà été retirées. Les Nopalitos font d’excellentes salades, se servent très bien en légumes d’accompagnement et rehaussent parfaitement une omelette aux légumes verts.

Propriétés thérapeutiques

Comme tout superaliment, le cactus peut être utilisé à des fins thérapeutiques. On compte parmi ses propriétés intéressantes :

  • Bonne source de caroténoïde : un type d’antioxydant capable d’offrir des défenses immunitaires;
  • Bonne source vitaminée : notamment de vitamines A, B et C;
  • Propriétés antivirales : empêche la propagation des virus de l’herpès et l’influenza;
  • Bonne source de fibres : peut soulager la constipation et faciliter la détoxification du côlon;
  • Effet anti-inflammatoire : peut diminuer certains marqueurs d’inflammation;
  • Lutte contre le «lendemain de veille» : diminue les symptômes de nausée et de déshydratation associés à l’abus d’alcool;
  • Apaise les ulcères et colites : son contenu gélatineux peut soulager les ulcères gastriques et diminuer significativement l’inflammation intestinale;
  • Frais et apaisant : son contenu gélatineux peut être appliqué sur la peau pour soulager des blessures et des brûlures, de la même façon que l’aloe vera;
  • Combats le syndrome métabolique : réduit significativement la formation de plaque dans les artères;
  • Équilibre le taux de cholestérol : certaines études préliminaires ont démontré que la consommation de raquettes de cactus, lorsque combinée à une alimentation saine, réduit significativement le taux de mauvais cholestérol;
  • Stabilise le diabète type 2 : certaines études mexicaines ont démontré que la consommation de cactus peut diminuer le taux de sucre sanguin de 45%. La cuisson est toutefois nécessaire afin de libérer cette propriété.

Bref, le cactus sème la curiosité des chercheurs en nutrition et au cours des prochaines années, nous continuerons à en apprendre d’avantage au sujet de ses propriétés guérisseuses et thérapeutiques. Entre temps, il vaut mieux intégrer graduellement le cactus à votre alimentation, car son contenu riche en fibre peut provoquer des changements au niveau des selles.

Ce nouveau superaliment sera de plus en plus disponible en magasin et vous pourrez vous en procurer à la Boîte à Grains, afin d’en faire l’essai et d’en ajouter à votre menu.

Véronique Cousineau

Naturopathe, RHN

Ajouter un commentaire