16.99$

Soulage les symptômes du rhume des enfants. Renforce leur système immunitaire pour la saison des rhumes. Comprimés à l’orange. À prendre dès les premiers symptômes du rhume.

A.Vogel® Echinaforce® Junior  | pour les symptômes du rhume des enfants

Soulage les symptômes du rhume. Renforce leur système immunitaire pour la saison des rhumes. Comprimés à l’orange.  À prendre dès les premiers symptômes du rhume.

Aide à soulager les symptômes des infections des voies respiratoires supérieures, telles que le rhume. À prendre dès les premiers signes d’infection.

Composition

Chaque comprimé contient l'extrait sec de :

Ingrédient médicinal :

Échinacée (Echinacea purpurea) fraîche de culture biologique* Herbe (ratio 5:1)...6,35 mg, équivalant à 31,7 mg d’herbe séchée de culture biologique* Racine (ratio 5,5:1)...0,33 mg, équivalant à 1,8 mg de racine séchée de culture biologique*

Ingrédients non médicinaux :

Sorbitol, cyclodextrine, gel de silice colloïdal, saveur naturelle d’orange, stéarate de magnésium végétal.

*Certifié par: Bio Suisse

Posologie :

15 minutes avant les repas :

  • Enfants de 2 à 4 ans : Croquer 1 comprimé, 1 fois par jour.
  • Enfants de 5 à 9 ans : Croquer 1 comprimé, 2 fois par jour.

Durée d'utilisation : Peut être utilisé pendant 8 semaines.

Aperçu historique :

Longtemps avant l'arrivée des premiers colons européens, les Amérindiens utilisaient l'échinacée (quelques fois appelée rudbeckie pourpre) pour traiter toutes sortes de problèmes, des infections jusqu'aux morsures de serpent. L'échinacée a été popularisée par le mouvement des médecins éclectiques, au siècle dernier, aux États-Unis. Par la suite, en Amérique, son usage est presque tombé dans l'oubli jusque dans les années 80. En Europe, par contre, l'échinacée a trouvé la faveur du monde médical dès le début du siècle et a été l’objet de nombreuses recherches cliniques. L'échinacée est aujourd'hui la plante médicinale la plus vendue de par le monde.

Actions et pharmacologie :

Grâce à des études in vitro, on a découvert que l'échinacée agit en stimulant la phagocytose des macrophages et la production de cytokines comme l'interleukine-1, l'interleukine-6 (aussi appelée Interféron bêta), l'interleukine-10 et le facteur TNF alpha. Les fractions polysaccharides et polyacétylènes en seraient responsables. Cet effet de l’échinacée démontre sa capacité à stimuler le système immunitaire en cas d'infection.(1) En termes clairs, l’échinacée stimule le système immunitaire non spécifique, ce qui augmente son efficacité à combattre les infections.

L'acide chicorique et des analogues dérivés de l'acide caféique sont présentement en investigation pour leur effet sur la réplication du VIH-1.(2)

L'échinacée, en particulier l'échinacoside et les dérivés de l'acide caféique, pourrait protéger les structures du collagène contre la dégradation (oxydation) causée par les radicaux libres. Cet effet antioxydant est également mis à profit pour soulager l'inflammation produite par le système immunitaire dans son combat contre les virus du rhume.

Études Scientifiques :

Plusieurs études cliniques démontrent l'efficacité de l'échinacée comme stimulant immunitaire.(3-5) Selon les auteurs d'une importante méta-analyse (revue d'articles sur des études cliniques), l'échinacée est efficace contre les infections respiratoires, en particulier si elle est prise dès les premiers symptômes.(6)

Echinaforce® a également fait l'objet de quelques études cliniques concluantes :

Une étude à double insu contre placebo a été effectuée en Suède sur les comprimés Echinaforce® réguliers. 246 patients souffrant du rhume ont pris soit 6 comprimés par jour d'Echinaforce® régulier, soit une préparation spéciale 7 fois plus concentrée, soit une autre forme d'échinacée, soit un placebo. Echinaforce® et le concentré ont été aussi efficaces l’un que l’autre pour réduire les symptômes du rhume et ont été significativement plus efficaces que le placebo ou l'autre préparation.(7)

Une autre étude, effectuée sur 119 patients, a montré une amélioration des symptômes du rhume de l'ordre de 60% avec les comprimés Echinaforce® par rapport au placebo.(8)

Une étude clinique récente (avril 2002) sur 48 volontaires montre que l’échinacée augmente de façon significative un des marqueurs de la stimulation de l’immunité : la properdine.(9)

Précautions, contre-indications et interactions médicamenteuses :

Quelques cas d’allongement du temps de saignement ont été rapportés. Il est donc préférable d'éviter de prendre de l'échinacée avec des médicaments anticoagulants comme le Coumadin®.

L'échinacée étant reconnue comme un stimulant de l'immunité, il est contre-indiqué de la combiner avec des immuno-suppresseurs comme Méthotrexate® ou Immuran®. L'échinacée serait également contre-indiquée chez les personnes souffrant de leucémie et de maladies auto-immunes.

Les personnes allergiques aux fleurs de la famille des marguerites (astéracées) devraient s’abstenir de consommer de l’échinacée.

Suite à une étude effectuée à Toronto par le Motherisk Program, l'échinacée serait sécuritaire durant la grossesse. (10) Il est toutefois préférable de consulter un professionnel compétent.

Précautions, contre-indications et interactions médicamenteuses :

Consulter un professionnel de la santé avant l’utilisation si vous prenez des immunosuppresseurs, ou si vous souffrez d’une maladie systémique progressive comme : la tuberculose, la leucose, la maladie du collagène ou la sclérose en plaques.

  • Ne pas prendre en cas d’allergie à la famille des Astéracées/Composées (marguerites) et en cas d'allergie connue aux ingrédients du produit.
  • Si les symptômes persistent ou s'aggravent, consulter un professionnel de la santé.
  • Ne pas utiliser si le bouchon de sécurité est brisé. Garder hors de la portée des enfants.