26.59$

Sirop utilisé en herboristerie traditionnelle pour soulager la toux et les inflammations du système respiratoire associées à la bronchite.

Ingrédients :

  • Glycéré Plantain lancéolé 1:3 Plantago lanceolata Biologique
  • Glycéré Échinacea 1:4 Echinacea purpurea Biologique
  • Glycéré Échinacea 1:4 Echinacea angustifolia Biologique
  • Glycéré Guimauve 1:3 Althaea officinalis Biologique
  • Glycéré Molène 1:5 Verbascum thapsus Biologique
  • Huile essentielle Sapin Abies balsamea Biologique
  • Glycérine végétale Glycérine Biologique

Préparation :

  • Mélange de glycérés simples à partir de plantes fraîches biologiques
  • Les préparations sont brassées quotidiennement durant 30 jours, pressées et tamisées
  • Aucun additif, colorant ou agent de conservation
  • Sans sucre ajouté, sans gluten, sans soya, sans OGM, non irradié

Format :

  • Bouteille de verre ambré avec compte-goutte – 100ml

Indications :

Système respiratoire : Inflammation des voies respiratoires, toux, mal de gorge, amygdalite, laryngite, grippe, asthme, bronchite, pneumonie, pleurésie

Contre-indications et mises en garde :

  • Classe 1 : sans danger si employée de façon appropriée (re : plantain lancéolé, échinacea, guimauve, molène)

Interactions :

  • Médicaments d’ordonnance

Posologie :

  • Enfants (2 à 4 ans) : 10 gouttes (0.5 ml), 3 fois par jour.
  • Enfants (5 à 9 ans) : 15 gouttes (0.75 ml), 3 fois par jour.
  • Enfants (10 à 14 ans) : 30 gouttes (1.5 ml), 3 fois par jour.
  • Adultes (15 ans et plus) : 60 gouttes (3 ml), 3 fois par jour.

Débuter avec de petites doses pour s’assurer de la tolérance aux plantes. Diluer dans un peu d’eau si désiré. Ne pas mélanger à du lait. Brasser le glycéré avant l’utilisation. Lors d’un traitement à long terme, donner à raison de 6 jours sur 7.

Mode d’action :

Un mélange de glycérés pour calmer la toux et guérir l’inflammation des voies respiratoires; ce sirop assouplit les cordes vocales, diminue la douleur associée au mal de gorge, combat l’infection et soigne l’irritation. On l’emploie quand la gorge est irritée et enflammée, quand les bronches sont congestionnées et irritées, quand la toux est violente, sèche ou grasse. 

On peut y rajouter des huiles essentielles ou des teintures conçues pour ces conditions particulières. On peut l’utiliser dilué ou non : on le dilue pour améliorer ses propriétés antitussives, par contre on le prend non dilué pour avoir un meilleur effet antibactérien ou antiseptique.

Associations favorables :

PULMONATHÉ en infusion dans les cas de toux persistante, bronchite, inflammation des muqueuses. Boire 1 litre par jour.

MOLÈNE en infusion dans les cas de troubles du système respiratoire. Boire 1 litre par jour. Bien tamiser l’infusion.

SINUSITHÉ ou GRIPPETHÉ en infusion ou en capsules dans les cas d’écoulement abondant, sinusite. Prendre 1 à 3 capsules, 2 ou 3 fois par jour ou boire 1 à 3 tasses de Grippethé par jour.

SUREAU en infusion dans les cas de fièvre, grippe, infection virale. Boire 1 à 3 tasses par jour.

HYDRASTIX en teinture dans les cas d’infection résistante. Prendre 10 à 30 gouttes, au besoin.

BRONCHIX, en alternance avec le SIROP PLANTAIN, pour les toux, irritation, infection de la gorge et du pharynx, bronchite, laryngite. Prendre 10 à 20 gouttes, 1 à 3 fois par jour.

Synergie du mélange :

Le plantain lancéolé est une plante cicatrisante ayant de puissantes affinités avec les voies respiratoires. En Europe, on fabrique un sirop pour la toux à base de plantain depuis des générations. Les échinacea combattent l’infection.

Quoique très semblables dans leur action, on note des différences entre l’échinacea pourpre, plus bactéricide, et l’échinacea à feuilles étroites, plus tonique pour le système immunitaire. Une combinaison de ces deux espèces donne des résultats optimaux. On utilise l’échinacea pour tous les types d’infections, qu’elles soient d’origine virale ou bactérienne.

L’échinacea a un effet tonique sur le système immunitaire, favorisant les réactions normales de défense que peut déployer l’organisme. La guimauve apaise la toux et l’irritation des voies respiratoires. Reine des émollientes, elle agit directement sur les cellules épithéliales des voies respiratoires.

Ses mucilages forment une couche protectrice; elle est utilisée dans toutes les conditions où il y a sécheresse, irritation, inflammation des muqueuses.

La molène réduit les sécrétions excessives des voies respiratoires et favorise les échanges gazeux. Plante diaphorétique, elle favorise l’ouverture des voies respiratoires. L’huile essentielle de sapin agit comme expectorant et comme tonique des voies respiratoires. On apprécie ici son action active et tonique, équilibrée par les plantes émollientes et nutritives qui composent la base du sirop.

Certification :

Certifié biologique sous contrôle indépendant (Ecocert Canada). Fabriqué selon les bonnes pratiques de fabrication (Direction des Produits de santé naturels de Santé Canada).

Références :

1 Mc Guffin Michael et al. Botanical Safety Handbook. Boca Raton: CRC Press; 1997.

2 Blumenthal, Goldberg, Brinckmann. Herbal Medicine: Expanded Commission E Monographs. Newton: Integrative Medicine Communications; 2000.

3 Hoffman David. The Herbal Handbook: A User’s Guide to Medical Herbalism. Rochester: Healing Arts Press; 1988.

4 Chevallier, Andrew. Encyclopédie des plantes médicinales. Montréal : Sélection du Reader’s Digest, 1997.

5 Bruneton Jean. Pharmacognosie: Phytochimie-Plantes Médicinales. Paris : Technique et Documentation; 1993.

6 Barnes J., Anderson L.A., Phillison J.D.. Herbal medicines. Second Edition. Londres (UK) : Pharmaceutical Press ; 2002.

7 Millspaugh Charles F. American Medicinal Plants. New York : Dover Publications ; 1974.

8 Who. WHO monographs on Selected Medicinal Plants. Volume 1. World Health Organization. Geneva; 1999.

9 Blumenthal, Mark. The ABC Clinical Guide to Herbs. Austin: American Botanical Council. 2003.

10 Winston David, Kuhn Merrily A. Herbal Therapy & Supplements. Philadelphia: Lippincott; 2000.

11 Chandler Frank. Herbs-Everyday Reference for Health Professionals. Ottawa: Canadian Pharmacists Association; 2000.

12 Leung Albert Y., Foster Steven. Encyclopedia of Common Natural Ingredients Used in Food, Drugs and Cosmetics, 2eédition. New York: Wiley-Interscience Publication; 1996.

13 Wichtl Max. Herbal Drugs and Phytopharmaceuticals. Stuttgart: Medpharm Scientific Publishers; 1994.

14 Bradley Peter R. British Herbal Compendium.Volume 1. Bournemouth: BHMA; 1996.

15 Duke James A. The Green Pharmacy. Emmaus: Rodale Press; 1997.

16 Moerman Daniel E. Native American Ethnobotany. Portland: Timber Press; 1999.

17 ESCOP. Monographs on the Medicinal Uses of Plant Drugs. Exeter: Centre for Complementary Health Studies; 1996.

18 Felter H.W., Lloyd J.U. King’s American Dispensatory. Sandy: Eclectic Medical Publications; 1983. Volume 2.