18.99$

Conçu à base d’herbes médicinales traditionnelles, Hepathol de Nutripur est une formule qui aide à la digestion en stimulant la sécrétion et l’écoulement de la bile. Favorisant l’élimination des toxines, corrigeant les difficultés digestives et protègeant le foie, cette formule offre un soulagement rapide et efficace.

Ne souffrez plus d’inconforts digestifs après les repas.

Hepatol de Nutripur est une formule unique à base d’herbes médicinales traditionnelles qui facilite la digestion en stimulant la sécrétion et l’écoulement de la bile. Cette formule aide à l’élimination quotidienne des toxines, corrige les difficultés digestives, protège et renforce le foie.

Une formule 100% naturel pour le soulagement rapide de la dyspepsie.

Sans OGM. Sans gluten. Capsules végétariennes.

Soulagement rapide et efficace:

  • Des reflux gastriques.
  • De l’indigestion.
  • Des sensations de brûlures.
  • De la nausée après les repas.
  • Des flatulences et ballonnements.
  • De la digestion des gras.

Ingrédients médicinaux

Chaque capsule contient:

  • Boldo (feuille) (Peumus boldus) 102 mg
  • Artichaut (feuille)(Cynara scolymus) 21 mg
  • Pissenlit (racine) (Taraxacum officinale) 21 mg
  • Chardon-Marie (fruit) (Silybum marianum) 126 mg
  • Romarin (feuille) (Rosmarinus officinalis) 30 mg

      Ingrédients non médicinaux

      hypromellose (capsule végétarienne), stéarate de magnésium (source végétale).

      Posologie

      Adultes : Prendre 1 à 3 capsules, 3 fois par jour avec de l’eau.

      Produit complémentaire : il est également recommandé de nettoyer, purifier et régénérer son foie 4 fois par année aux changements de saison avec la cure détox 100% biologique FLUXOBILE.

      Avertissements

      Consulter un praticien de soins de santé avant d’en faire l’usage si vous souffrez d’une maladie du foie ou du rein. Consulter un praticien de soins de santé si les symptômes persistent ou s’aggravent.

      Ne pas utiliser si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

      Durée d’utilisation : Consulter un praticien de soins de santé si l’utilisation se prolonge au-delà de 4 semaines.