marie-josée richer et alon farber prana

Marie-Josée Richer : "Faire rayonner les valeurs de Prana dans le monde"

Avec abnégation et authenticité, Prana a su se faire une place de choix dans le monde des collations et produits alimentaires biologiques. Que vous soyez friand du mélange Kilimanjaro ou du plus récent Granolove, l’entreprise québécoise a de nombreux atouts à faire valoir. Marie-Josée Richer, qui a fondé Prana en 2005 avec son compagnon Alon Farber, raconte à La Boite à Grains les valeurs qui font vivre et avancer la compagnie au quotidien et présente les nouveautés à découvrir en 2022 dans nos magasins.

La Boite à Grains : Quels sont les trois mots qui définissent le mieux Prana?

Marie-Josée Richer : Passion, équipe et impact (positif!).

La Boite à Grains : En un peu plus que trois mots maintenant, quelles valeurs défend Prana?

Marie-Josée Richer : Depuis nos débuts, notre but est de créer et faire vivre une entreprise qui fait les affaires autrement. Avoir un impact sur la santé des gens : pas juste celle des consommateurs, mais aussi la santé des agriculteurs, plus globalement la santé de la planète. De là le biologique, l’équitable, le végétalien… les valeurs de durabilité, de transparence, d’équité. Faire une différence dans l’action, et voir ces valeurs rayonner dans le monde.

Nos valeurs nous ont poussé récemment à revoir l’emballage de nos produits, en y intégrant le colibri. Cela fait référence à une légende autochtone plus ou moins connue. Lors d’un grand feu de forêt, tous les animaux sont affairés, courent dans tous les sens. De son côté, le colibri fait des allers-retours entre la zone du feu et le lac, dans l’incompréhension générale : "Je fais ce que je peux, je fais ma part" explique le colibri.

C’est un peu à l’image de Prana. On sait que dans le monde actuel, nous sommes un peu David contre Goliath, une goutte dans l’océan, les courants sont forts… mais on fait notre part et on se couche la conscience tranquille tous les soirs.

Autre aspect, le colibri va chercher le nectar des plus belles fleurs dans le monde. Chez Prana, nous allons à la rencontre des agriculteurs, nous nous posons la question de savoir s’ils contribuent à une agriculture durable, s’ils soutiennent leurs employés… Ce sont des partenariats où l’équité doit l’emporter.

On se veut comme une entreprise progressiste, qui ajoute du bien dans la société. Laisser un monde un peu plus sain qu’on l’a trouvé.

prana photo d'équipe

La Boite à Grains : Quand la pandémie a frappé la planète en 2020, beaucoup d’entreprises ont dû se "réinventer". Est-ce le cas de Prana?

Marie-Josée Richer : Cela faisait déjà quelques années, depuis 2018 je dirais, que Prana était entrée dans une phase où on souhaitait se réinventer. Cela passe par l’innovation, tout en gardant le cap.  

Pour nous, cela veut dire offrir désormais des produits dans la catégorie déjeuner. On s’est posé la question : quels ingrédients a-t-on au niveau local pour étendre notre activité? On a lancé le Granolove en juin 2020, en pleine pandémie. On ne veut plus que les gens nous voient comme une simple compagnie de snacks, collations. Notre but est d’accompagner notre communauté avec des produits du matin.

Prana en quelques mots

  • Fondée en 2005 par Marie-Josée Richer et Alon Barber

  • 110 employés

  • Un des leaders de l’industrie biologique au Québec et au Canada

  • A obtenu la certification B Corporation pour son action positive au niveau social et environnemental

La Boite à Grains : Pouvez-vous nous en dire plus sur le Granolove?

Marie-Josée Richer : Derrière le Granolove, il y a la volonté de proposer un granola au bon goût (deux saveurs sont proposées, Biscuit à l’avoine et Épices et érable), et avec seulement 8 grammes de sucre par portion. L’enjeu est aussi celui-ci, offrir aux enfants une option gourmande et santé, biologique et à base de plantes.

La Boite à Grains : Quelques mots sur d’autres nouveautés, le Granolove sur le pouce et le Chia au frigo?

Marie-Josée Richer : Le Granolove sur le pouce et le Chia au frigo sont des produits que l’on peut consommer à tout moment de la journée, et apporter avec nous lors de déplacements. C’est le côté pratique et facile que l’on recherche… il suffit d’ajouter de l’eau et le tour est joué!

Ils sont dans la lignée de ce qui fait l’essence de Prana, des produits bons, santé, que l’on prend plaisir à manger, et qui sont écologiques, respectueux de l’environnement.

La Boite à Grains : Si on devait parler d’un produit phare, serait-ce le Kilimanjaro?

Marie-Josée Richer : Le Granolove est en train de surpasser le Kilimanjaro! Mais oui, le mélange Kilimanjaro est un vieux de la vieille, il a toute sa sagesse. Cela fait trop longtemps que je le connais, je pense! Mais il est toujours aussi bon, c’est ce qui est fou! Les choses simples, avec une bonne qualité d’ingrédients, le tout bien dosé, bien fait, c’est toujours un succès!

Sébastien Angers et Marie-Josée Richer

Sébastien Angers et Marie-Josée Richer collaborent sur la production de graines de citrouille biologiques et régénératives au Québec.

La Boite à Grains : Quel projet vous occupe plus qu’un autre en ce moment?

Marie-Josée Richer : Être entrepreneur, c’est avoir l’esprit ouvert. On vit une époque où les noix, les fruits séchés, surtout dans le bio, voient les prix monter en flèche…

C’est pourquoi on travaille sur de nouvelles choses, comme les graines de citrouille aux algues de Gaspésie. Les graines de citrouille poussent à Sainte-Monique, près de chez nous, avec une agriculture régénératrice et biologique. On est sur du 100% local, avec des algues cueillies à la main en Gaspésie. C’est du jamais vu en Amérique du Nord, c’est extraordinaire et fait partie des innovations sur lesquelles on est fier : faire des projets ici, à l’échelle locale.

Ce sont des projets qui m’allument, aller à la rencontre de ces gens qui travaillent la terre, qui ont leurs propres défis à relever avec les changements climatiques… Il faut avoir de la gratitude et du respect pour tous ces gens, avoir de la gratitude pour ce qu’on retrouve dans notre assiette.

Merci beaucoup Marie-Josée Richer d’avoir répondu à nos questions!

Pour en apprendre plus sur la gamme de produits Prana, cliquez ici.

 

Crédit photo d'introduction : Journal de Montréal