huiles essentielles

Les huiles essentielles chez les enfants

Les huiles essentielles font partie des remèdes de prédilection en santé naturelle. Toutefois, plusieurs parents reçoivent des mises en garde quant à leur utilisation auprès des enfants. Nous nous attardons donc à la question suivante : Existe-t-il des moyens sains et sécuritaires d’utiliser les huiles essentielles chez les enfants?

Peut-on utiliser des huiles essentielles pour soigner les enfants ?

Issues d’un processus d’extraction ou de distillation, les huiles essentielles sont des essences végétales thérapeutiques hautement concentrées. En raison de la forte concentration de molécules thérapeutiques, les huiles essentielles sont généralement proscrites chez les jeunes enfants. Elles doivent d’ailleurs être tenues hors de leur portée, dans une armoire située en hauteur. Il est sage d’éviter l’utilisation des huiles essentielles chez les enfants de moins de trois ans ou de suivre les recommandations d’un aromathérapeute certifié pour en faire l’usage avant cet âge.

Quelles sont les huiles essentielles à utiliser chez les enfants ?

Comme il faut utiliser les huiles essentielles avec énormément de prudence chez les jeunes enfants, il peut sembler embêtant de choisir les huiles les plus appropriées. Christine Gratton, aromathérapeute et praticienne en aromathérapie scientifique, recommande les huiles essentielles suivantes pour les petits :  

Lavande vraie (Lavandula angustifolia) : Très sécuritaire, cette huile essentielle est généralement bien tolérée par les enfants. Calmante et sédative, son odeur florale et envoutante confère des propriétés qui soulagent l’excitation et l’agitation. Plusieurs parents vaporisent une brume de lavande vraie sur l’oreiller des enfants pour favoriser un meilleur sommeil.  

Mandarine (Citrus reticulata) : Les huiles essentielles d’agrumes sont considérées douces et sécuritaires chez les petits êtres en plein développement. Calmante et relaxante, l’huile essentielle de mandarine modère le système nerveux central, ce qui favorise une meilleure gestion des émotions, de l’énergie et de la concentration. De plus, elle facilite le sommeil. C’est pourquoi elle est souvent utilisée conjointement avec l’huile essentielle de lavande vraie. Attention toutefois à l’exposition solaire, l’huile essentielle de mandarine rend la peau plus photosensible.

Lavande aspic (Lavandula spica) : Aucun enfant n’est à l’abri des blessures et des bobos. C’est pourquoi il est hautement recommandé de toujours avoir un flacon d’huile essentielle de lavande aspic à portée de main. Cicatrisante et analgésique, cette huile essentielle soulage les coupures, éraflures, brûlures et piqûres d’insectes en un rien de temps. Elle calme aussi le système neveux, ce qui aide les enfants à demeurer calmes en cas de blessure.

Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) : L’huile essentielle d’eucalyptus radié est employé pour apaiser les sécrétions, décongestionner les voies respiratoires, stimuler le système immunitaire et combattre les virus et bactéries. En diffusion, l’huile essentielle d’eucalyptus radié assainit l’air grâce à ses propriétés bactéricides. Il s’agit d’un excellent moyen de désinfecter la chambre d’un enfant malade pendant les périodes de grippe ou de rhume ainsi que d’éviter la propagation des virus.

Bois de Hô : Issu de la distillation du bois de l’arbre à camphre (camphrier), l’huile essentielle de bois de Hô dégage une forte odeur de camphre ce qui en fait un remède efficace pour les virus, bactéries et infections fongiques. Comme cette huile possède une bonne tolérance cutanée, elle peut être utilisée pour faire des massages de la poitrine avec efficacité et douceur dans le cas de rhume ou d’autres affections respiratoires.

Comment administrer les huiles essentielles chez les jeunes enfants

Deux méthodes principales sont recommandées pour administrer les huiles essentielles aux enfants, soit la diffusion et l’application topique (sur la peau).

En diffusion

La diffusion d’huiles essentielles se fait l’aide d’un diffuseur. En plus de propager des bonnes odeurs, cette méthode purifie l’air, détruit les microbes environnants et distribue des ions négatifs dans la pièce. Pour diffuser les huiles essentielles de façon sécuritaire en présence d’enfants, il faut suivre les précautions suivantes :

Éviter la diffusion d’huiles essentielles chez les 0 à 3 mois.

Chez les deux ans et moins le temps de diffusion doit être limité à 5 minutes par jour dans une même pièce. Le bébé ne doit jamais se retrouver dans une pièce où se déroule une séance de diffusion et la porte doit être ouverte pour permettre l’aération des lieux.

Chez les deux ans et plus, le temps de diffusion peut aller jusqu’à 10 minutes par jour dans une même pièce. Les lieux peuvent demeurer clos pour un maximum d’efficacité, tant que le bambin ne s’y trouve pas au moment de la diffusion.

En application directe

Pour utiliser les huiles essentielles directement sur la peau, celles-ci doivent d’abord être testées sur une petite zone. L’intérieur du poignet est généralement conseillé. Il suffit de déposer une goutte d’huile essentielle directement sur la peau et d’attendre 15 minutes. Si la peau ne développe ni rougeur ni démangeaison, l’utilisation de cette huile essentielle est considérée sécuritaire en application topique. Il faut toutefois prendre soin de diluer l’huile essentielle dans une huile de base telle l’huile de jojoba, l’huile d’amande douce ou l’huile de noix de coco. En général le ratio de 5 gouttes d’huile essentielle par cuillerée à table d’huile de base est recommandé. Prendre note que certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes et peuvent donc accentuer le risque de brûlures solaires. C’est le cas notamment des huiles essentielles d’agrumes qui ne doivent pas être appliquées sur la peau 12 heures avant l’exposition au soleil.

Rappelez-vous que les huiles essentielles sont des essences hautement concentrées et qu’il faut donc les employer avec prudence, en particulier chez les enfants. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter un manufacturier ou un aromathérapeute diplômé. L’équipe de conseillers(ères) de La Boite à Grains est également à votre disposition pour vous aider à faire des choix d’huiles essentielles appropriées pour votre famille.

Bonne santé!
L’équipe de La Boite à Grains

_______________________

Recherche et rédaction :
Véronique Cousineau, ND et rédactrice en santé bien-être

______________________

Collaboratrice :
Christine Gratton, aromathérapeute
www.christinegratton.ca

Sources

Christine Gratton, aromathérapeute et praticienne en aromathérapie scientifique.

Soins à mon enfant, Céline Arsenault. Éditions Le Dauphin Blanc. 2003.

Ajouter un commentaire