Tester son pH

Tester son pH

Qu’est-ce que le test de pH et que révèle-t-il de votre état de santé?

Tester son pH est une pratique courante en ce début de printemps. Il s’agit d’une façon simple et non invasive d’avoir un portrait de notre état de santé.

Les tests de pH soulèvent toutefois beaucoup de questionnement et de controverse. Voici des trucs et conseils sur le pH corporel et les tests prévus à cet effet.

Tester son pH : comment s’y prendre

  1. Procurez-vous un test de pH en magasin. (Celui-ci est disponible à La Boîte à Grains dans le rayon des suppléments.)
  2. Déterminez l’échantillon que vous utiliserez*, ainsi que le moment auquel vous effectuerez le test. Le test peut être effectué dès le réveil, avant d’avoir bu et mangé, ou en fin de soirée.
  3. Déposez une petite quantité d’échantillons dans un contenant propre.
  4. Déchirez une bande de papier pH d’environ un pouce et trempez-le dans l’échantillon. En entrant en contact avec la substance, le papier changera de couleur.
  5. Comparez immédiatement cette couleur avec la légende proposée par le manufacturier.
  6. Le résultat de votre test exprimera votre niveau d’acidité ou d’alcalinité corporelle.

*L’échantillon de salive procure une donnée réactive (selon les habitudes récentes et l’alimentation des derniers jours) alors que l’échantillon d’urine procure une donnée métabolique (selon l’état de santé général depuis les 3 derniers mois)3

Tester son pH : interpréter les résultats

Les données du test de pH s’expriment selon une échelle logarithmique dont les valeurs se situent entre 0 et 14. Les données de pH entre 0 et 7 sont acides et les valeurs de pH entre 7 et 14 sont basiques (ou alcalines).  Le pH de 7 est parfaitement neutre; ni acide ni alcalin.

Idéalement, le résultat de votre test se situera entre 6 et 7,0 au réveil (puisque les échantillons sont naturellement acides au réveil) ou entre 7 et 7,4 en soirée. Si le résultat de votre test indique que la salive ou l’urine est acide, c’est signe que le corps et ses tissus le sont aussi.

Tester son pH : lorsque le corps devient trop acide

Le corps fonctionne dans un milieu légèrement alcalin. Il peut toutefois devenir plus acide en raison de certains facteurs dont :

  • L’excès de sucre et de sel
  • La consommation d’alcool, de caféine et de boissons gazeuses
  • La présence de produits transformés et d’agents de conservation dans l’alimentation
  • Une surconsommation de produits animaliers
  • L’utilisation de mauvais gras, dont la margarine et les gras oxygénés
  • Le manque de sommeil
  • Le stress
  • L’exposition au monoxyde de carbone

Puisque le corps fonctionne de façon optimale dans un environnement alcalin, il est normal que la santé soit affectée si celui-ci devient plus acide.

Ainsi, une acidité corporelle peut se manifester par :

  • Une mauvaise digestion accompagnée de reflux gastriques et/ou de constipation
  • Une fatigue excessive et inexplicable
  • De la difficulté à perdre du poids et/ou un excès de graisse corporelle
  • Un épaississement des muqueuses et une congestion chronique
  • Des problèmes de peau (eczéma, psoriasis, acné, rosacée)
  • La fragilité des ongles et la perte de lustre dans les cheveux

Lorsque l’acidité corporelle s’échelonne à plus long terme, elle prédispose à plus de 150 maladies dégénératives2 dont :

  • Ostéoporose
  • Troubles rénaux
  • Troubles cardiovasculaires
  • Arthrite
  • Cancer

Il est toutefois possible de renverser la situation en alcalinisant le corps.

Tester son pH : alcaliniser le corps

Lorsque le corps devient acide, il est possible de l’alcaliniser grâce à des changements alimentaires et d’hygiène de vie.

Commencez par boire 8 verres d’eau par jour, afin de favoriser l’élimination via les reins. Évitez les produits qui taxent le foie, dont l’alcool, la cigarette, la caféine et les produits transformés. Puis, favorisez la consommation d’aliments alcalinisant.

La digestion des aliments laisse sur le corps un résidu acide, neutre ou alcalin. Une alimentation optimale procure 75% d’aliments neutres et alcalinisant et 25% d’aliments acidifiants.1

Tester son pH

Les aliments sont classés selon leur impact sur l’organisme et non sur le pH de l’aliment isolé. Par exemple, le citron est un aliment acide maison son effet sur le corps est alcalin en raison de la façon dont il est métabolisé. En revanche, les produits laitiers sont des aliments alcalins, mais ont un effet acidifiant sur l’organisme.

Afin de soutenir davantage le corps vers un meilleur équilibre acido-basique, il peut s’avérer utile d’incorporer une poudre d’aliments verts, les champions de l’alcalinité.

Bien que le test de pH ne représente pas un bilan de santé exhaustif, il offre un portrait global. Procurez-vous un test de pH dès aujourd’hui en apprenez-en davantage sur votre corps et votre santé!

 

Bonne Santé!


Véronique Cousineau, naturopathe, RHN
verosante.com

__________________________________

1: Staying healthy with nutrition: the complete guide to diet and nutritional medicine. Elson M. Haas - Buck Levin - Celestial Arts - 2006

2: Good and Chemical effects on acid/alkaline body chemical balance. A guide to Detoxification tools for the advanced nutrition students. Ashima Shuneja, BSc, ND

3: Ph Levels. Ask a Naturopath, Australian Traditional Medicine Society

Ajouter un commentaire