rentree scolaire ecole

Rentrée Scolaire : Protéger le Système Immunitaire des Petits

Avec les journées qui raccourcissent, la brise qui se rafraîchit progressivement et les médias qui annoncent les spéciaux de la rentrée, l’horloge collective sonne l’éminence du retour à l’école.

Avec la rentrée, parfois redoutée parfois tant attendue, survient une montagne de logistique. L’achat des effets scolaires et l’implantation de la routine ne sont que quelques préoccupations. Plusieurs parents ressentent aussi l’anticipation du retour des germes dans la maisonnée, en passant par les nez qui coulent inlassablement jusqu’aux épidémies de gastro. Les écoles et garderies sont des incubateurs à microbes auxquels les enfants sont exposés plusieurs mois par année et qui, malheureusement, déclenchent plusieurs malaises et maladies auprès des petits.

Cette année, plutôt que de subir les effets de ces microbes, soyez prêts à les affronter. Et cela se passe dès maintenant, en fortifiant la flore intestinale des enfants.

Retour à l’école : Comprendre l’importance de la flore intestinale de l’enfant

Bien qu’il faille se méfier des germes pouvant rendre les enfants malades, les dernières décennies ont permis à la science de démontrer que la grande majorité des bactéries sont bénéfiques à l’être humain. En fait, non seulement sont-elles bénéfiques, mais elles sont vitales et elles assurent une défense contre les organismes néfastes nommés pathogènes (virus, bactéries opportunistes, parasites, etc.). Ces bactéries bénéfiques protègent le corps en offrant un système de défense, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du corps. Dans le tube digestif se trouve l’un des plus grands systèmes de défense du corps, la flore intestinale.

La flore intestinale en santé assure plusieurs rôles d’importance dont la digestion des fibres, la détoxification de certaines substances toxiques, la production de neurotransmetteurs, la construction et le maintien du système immunitaire. 1,2,3,4

En ce temps de la rentrée scolaire, mieux vaut assurer le bon équilibre de la flore intestinale afin que le système immunitaire soit fort et solide pour affronter les germes que les enfants rencontreront abondamment. Ces 100 000 milliards de bactéries logées dans les intestins seront bientôt mises à l’épreuve; elles méritent bien un petit coup de pouce ! 5

Retour à l’école : Prendre des probiotiques pour une bonne santé immunitaire

Afin de fortifier la flore intestinale des enfants et ainsi, maintenir et renforcer leur immunité, la prise de probiotiques est hautement recommandée.

Selon une analyse systématique effectuée par la plus récente étude Cochrane, la supplémentation en probiotiques permet de réduire les affections des voies respiratoires chez les enfants, tant en fréquence qu’en intensité et en durée. La prise de probiotiques permet également de réduire le recours aux antibiotiques et de diminuer le taux d’absentéisme en favorisant une meilleure guérison. 6

De plus, une flore intestinale équilibrée et supportée par des probiotiques permet de réduire les risques de la gastro-entérite. Cette affectation gastro-intestinale tant redoutée des parents est très répandue dans les écoles et garderies, milieux à risque pour la propagation du rotavirus souvent responsable des gastro-entérites virales épidémiques chez les enfants. 7

Pour que votre enfant profite d’une rentrée scolaire en pleine santé, ajoutez dès maintenant un supplément de probiotiques à son alimentation. Les formats prêts à boire Bio-Kidz contenant 12,5 milliards de bactéries par portion sont très aimés des enfants – et de leur flore intestinale - ! En effet, l’efficacité des souches bactériennes brevetées par Bio-K+ a été démontrée en clinique à maintes reprises. 8,9

Chaque gobelet Bio-Kidz charme les enfants qui prennent plaisir à consommer les probiotiques sous une forme, une texture et un goût qui rappelle le yogourt prêt à boire. La formule à base de lait fermenté a un goût de fraise qui séduit les enfants tout autant que la version végane dans laquelle la base de petit pois est agrémentée d’une succulente saveur de framboise.

Santé immunitaire de l’enfant : Faut-il toujours supplémenter avec des probiotiques?

Alors que la supplémentation en probiotiques permet de fortifier la flore intestinale humaine, une alimentation équilibrée permet de maintenir son intégrité chez un individu en bonne santé.

En ce temps de la rentrée scolaire, alors que les défenses immunitaires seront mises à l’épreuve et que les enfants vivront un stress d’adaptation affaiblissant l’immunité, mieux vaut supplémenter. 10

D’autres circonstances de la vie peuvent nécessiter la supplémentation. La prise de probiotiques est recommandée si votre enfant :

  • a un trouble de la peau, notamment l’eczéma ;
  • a un trouble du spectre de l’autisme ;
  • a souvent mal au ventre ;
  • a des selles anormales (diarrhée, constipation ou varie entre les deux)
  • a des allergies ;
  • reçoit un traitement d’antibiotiques ;
  • vit une période de stress (stress physique ou psychologique) ;
  • côtoie des gens/pairs contagieux

Pour maintenir la flore intestinale en santé via l’alimentation et l’hygiène de vie, encouragez votre enfant à :

  • jouer dehors (les organismes présents dans la terre sont bénéfiques pour la flore humaine) ;
  • consommer une abondance de fruits, légumes et grains entiers ;
  • éviter les aliments sucrés et hautement transformés ;
  • consommer des produits lactofermentés ;
  • avoir une bonne hygiène de sommeil ;
  • gérer son stress

N’attendez pas que le rhume, la grippe et la gastro frappe à votre porte! Faites vos provisions de Bio-Kidz dès maintenant et encouragez votre enfant dans l’adoption de saines habitudes de vie tout en incorporant la prise de probiotiques.

Bonne rentrée!
L’équipe de La Boite à Grains

_______________________

Rédaction et recherche d’information :
Véronique Cousineau, naturopathe diplômée et rédactrice en santé bien-être

Sources :

  1. F. Bäckhed, R.E. Ley, J.L. Sonnenburg, D.A. Peterson, J.I. Gordon. Host-bacterial mutualism in the human intestine. Science, 307 (2005), pp. 1915-1920.
  2. P.J. Turnbaugh, V.K. Ridaura, J.J. Faith, F.E. Rey, R. Knight, J.I. Gordon. The effect of diet on the human gut microbiome: a metagenomic analysis in humanized gnotobiotic mice. Sci Trans Med, 1 (2009), p. 6ra14
  3. S.P. Claus, H. Guillou, S. Ellero-Simatos. The gut microbiota: a major player in the toxicity of environmental pollutants? NPJ Biofilms Microbiomes, 2 (2016), p. 16003
  4. I. Sakamoto, M. Igarashi, K. Kimura, Takagi, T. Miwa, Y. Koga. Suppressive effect of Lactobacillus gasseri OLL 2716 (LG21) on Helicobacter pylori infection in humans. J Antimicrob Chemother, 47 (2001), pp. 709-710
  5. Hooper and Macpherson, 2010. Immune adaptation that maintain homeostasis with the intestinal microbiota. Nat rev Immunol. 10(3):159-169.
  6. Probiotics for preventing acute upper respiratory tract infections. Qiukui Hao, Bi Rong Dong, Taixiang Wu. The Cochrane Database of Systematic Review. 2015; (2): CD006895. 2015 Feb 3.
  7. Huang, Yung-Feng MD, Liu, Po-Yen MD, Chen, Ying-Yao MD. Three-Combination Probiotics Therapy in Children With Salmonella and Rotavirus Gastroenteritis. Journal of Clinical Gastroenterology: January 2014 - Volume 48 - Issue 1 - p 37–42
  8. Millette, M., F.M. Luquet, M.T. Ruiz, M. Lacroix. 2008. Characterization of probiotic properties of Lactobacillus strains. Dairy Science and Technology, 88: 695-708.
  9. Millette, M., F.M. Luquet, M. Lacroix. 2007. In vitro control of selected pathogens by a Lactobacillus acidophilus and L. casei-fermented milk. Letters in Applied Microbiology, 44:314-319.
  10. Segerstrom, Suzanne C.,Miller, Gregory E. Psychological Stress and the Human Immune System: A Meta-Analytic Study of 30 Years of Inquiry. Psychological Bulletin, Vol 130(4), Jul 2004, 601-630

Ajouter un commentaire