concentration mémoire troubles de l'attention

Troubles de l'attention, concentration, mémoire : Le rôle clé des omégas-3 et 6

Dans une société de plus en plus performante, petits et grands ont besoin de beaucoup de concentration, simplement pour arriver à accomplir leurs tâches quotidiennes. Ça peut transparaître dans le fait d’avoir à se rappeler des formules de mathématique pour l’examen de vendredi, finir le projet à présenter au travail ou simplement tenter de se rappeler de la liste d’épicerie qu’on a (encore) laissée à la maison.

Mais vous êtes-vous déjà demandé de quoi votre cerveau a besoin pour bien fonctionner ? Souvent, la réponse à cette question est non ; on prend notre santé pour acquis, tout simplement.

Explorons ici les quelques pistes importantes à connaître pour atteindre un équilibre du système nerveux dans une approche holistique. Et de façon plus précise le rôle des acides gras essentiels (omégas) dans le bien-être cognitif.

Cerveau en santé : sommeil, activité physique et alimentation

Le sommeil

Un sommeil de qualité et réparateur est fondamental pour le développement et le maintien des fonctions cognitives telles que la mémoire et la concentration.4, 5, 6

Qui a déjà été "à son meilleur" après une mauvaise nuit? Si vous avez des problèmes de sommeil liés au stress, apprenez-en plus dans notre article sur le Top 5 des huiles essentielles pour mieux dormir.

Activité physique

"Bien dans son corps, bien dans sa tête". Se dépenser, s’oxygéner, bouger, c’est essentiel pour les petits comme pour les grands.

Une étude a même démontré une augmentation du volume de l’hippocampe (centre de la mémoire) chez les personnes âgées qui marchaient à l’extérieur tous les jours !4

Alimentation

D’abord, notre précieux cerveau devrait pouvoir compter sur notre système digestif en ayant une alimentation lui fournissant les nutriments dont il a besoin pour fonctionner tout en supportant l’axe intestin/cerveau.

On entend ici une alimentation : 

  • Exempte de produits raffinés, sucrés, transformés, d’additifs, de colorants, de pesticides et même d’antibiotiques.4, 6
  • Exempte d’aliments irritants pour l’intestin et allergènes dont les principaux sont le gluten, les produits laitiers, le sucre, l’arachide, le soya et le maïs (peut varier beaucoup d’une personne à l’autre).2, 4, 6
  • Riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments comme le fer, le zinc, les vitamines du groupe B, la vitamine E, le sélénium, la choline et le magnésium, pour ne nommer que les principaux.4, 6
  • Riche en prébiotiques et probiotiques pour soutenir l’axe intestin/cerveau.2, 4, 6
  • Présentant un apport constant en protéines, glucides complexes et en gras de qualité.

L’apport en gras revêt une importance certaine puisque le cerveau en est principalement constitué !1, 4, 5, 6

Cependant, celui-ci est incapable de synthétiser lui-même les acides gras essentiels (AGE), d’où leur nom, que sont les omégas-3 et les omégas-6.3, 5

Explorons un peu ces fameuses familles de gras dont on entend tellement parler.

Troubles de l'attention, concentration, mémoire : le rôle des omégas-3

Les omégas-3 sont présents en plus grande quantité dans le gras de certains végétaux comme la graine de lin, le chanvre, le chia et la caméline, sous la forme de "acide alpha linolénique" (ALA). Et aussi sous la forme animale d’oméga-3 dans le poisson gras comme le saumon, le thon, le hareng, le maquereau. Ou encore dans les algues (en moindre quantité) ; sous la forme des populaires AEP (acide eicosapentaénoïque) et ADH (acide docosahexaénoïque).5, 6

Dans le sujet qui nous intéresse ici, le cerveau a surtout besoin de ADH.

Cette molécule de gras contient 22 atomes de carbone et passe facilement la barrière hémato-encéphalique (barrière qui protège notre cerveau) pour se loger dans la gaine de nos neurones cérébraux ainsi que dans les yeux.

C’est entre autres pour cette raison qu’elle est indiquée dans les cas de déficit d’attention, perte de mémoire et de concentration, dans les dégénérescences séniles ainsi que pour les femmes enceintes et allaitantes (qui nourrissent un cerveau en plein développement neuronal).4, 5, 6

Dans le prestigieux livre "Guérir" de David Servan-Schreiber, on cite une étude sur l’augmentation du quotient intellectuel des enfants ayant reçu des suppléments en ADH au stade fœtal de leur développement.1, 5 Ce n’est pas rien!

L'AEP a aussi son importance dans la régulation de l’inflammation. Et un cerveau inflammé ne sera jamais à son meilleur !4, 6

Troubles de l'attention, concentration, mémoire : le rôle des omégas-6

Les omégas-6 sont présents en plus grande quantité dans le gras de certains végétaux comme les huiles de tournesol, de bourrache, de soya, d’onagre et de carthame, sous la forme d’acide linoléique (AL), d’acide dihomo-gamma-linolénique (ADGL) et d’acide gamma-linolénique (AGL). On les retrouve également dans beaucoup de produits animaux tels que les œufs, la viande et la volaille, sous la forme d’acide arachidonique (AA).6

Si les omégas-6 sont moins présents au niveau du cerveau, c’est surtout une bonne proportion entre oméga-3 et oméga-6 qui est primordiale, l’apport en oméga 6 étant souvent trop important.

Notons qu’en grande quantité, l’A.A. est "pro-inflammation" et que l’AGL et l'ADGL sont plutôt anti-inflammatoires, vasodilatateurs et favorisent la synthèse de plusieurs hormones.5, 6

De plus, certaines études ont démontré l’efficacité de l’AGL et de l’ADGL sur la réduction de l’hyperactivité.7 Selon moi, cet effet serait dû à leur action anti-inflammatoire.

Quelques mots sur les métaux lourds

Lorsqu’on parle de poisson ou gras de poisson, la question de toxicité est très souvent soulevée par la clientèle en magasin et en clinique.

En effet, les métaux lourds comme le mercure, le plomb, l’aluminium, etc. sont des composantes toxiques et celles-ci se logent dans les tissus gras des plantes et des animaux (comme les poissons) que nous mangeons. Ces métaux peuvent éventuellement se loger dans nos tissus gras comme le cerveau. De ce fait, Ils interagissent négativement avec la production de neurotransmetteurs et augmentent certains symptômes reliés aux troubles nerveux tels que l’hyperactivité et le TDAH.2, 4, 6

C’est aujourd’hui bien connu que les océans sont largement pollués et que les poissons sont intoxiqués par différents métaux (surtout le mercure). Est-il raisonnable de penser qu’il est encore bon pour nous de manger du poisson trois fois par semaine?

Omégas-3 et 6 : quelle supplémentation choisir?

On arrive alors à la question de la supplémentation qui est intéressante dans les cas de personnes présentant des symptômes dérangeants de manque de concentration, d’hyperactivité ou de trouble de la mémoire.

C’est avec beaucoup de chance que nous, les Canadiens, avons des règles strictes en ce qui concerne les métaux lourds dans les suppléments en vente libre. Ils doivent avoir été purifiés pour enlever un maximum de métaux lourds avant d’être mis sur les tablettes.4

La formule Genius de la compagnie Nutripur

genius nutripur

Parmi les nombreux suppléments d’omégas riches en ADH, on peut compter sur les formules Genius de Nutripur. Ils offrent des formules pour enfants et adolescents dès l’âge de 4 ans (sous forme liquide ou en amusantes gélules croquables), une formule pour adultes et une dernière pour femmes enceintes et allaitantes.

Ces suppléments sont principalement faits à base d’huile de poisson sauvage donc très riches en oméga-3 de type ADH, ainsi que d’une plus petite quantité d’AEP.

Ils contiennent également de l’huile de bourrache et de lin qui fournissent un peu d’oméga-3 végétal (AAL) ainsi que les omégas-6, c’est-à-dire l’AGL, l’ADGL et l’AL.7

Ensuite, ils contiennent de la lécithine de soya qui, en plus de soutenir la digestion des gras, continue de nourrir le cerveau en apportant de la phosphatidylcholine, nécessaire au bon fonctionnement cognitif, à l’apprentissage et à la mémoire.7

Les formules Genius de Nutripur sont naturelles à 100%, sans agent de conservation, sans colorant artificiel, sans gluten, sans lactose et sans OGM.7

De plus, elles sont certifiées IFOS avec un classement 5 étoiles. IFOS établit les normes les plus élevées dans le monde pour la sûreté, la pureté, la puissance des actifs et la fraîcheur des huiles de poisson.7

Genius pour enfants et adolescents

Les formules pour enfants et adolescents sont indiquées, de 4 à 18 ans, dans les cas de :

  • Mauvaise performance scolaire
  • Manque de concentration
  • Trouble de la mémoire
  • Difficulté à lire et à écrire
  • Anxiété et stress
  • Trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (ADD / ADHD)7

Genius pour adultes

La formule Genius pour adultes sera indiquée dans les cas de :

  • Manque d’attention
  • Manque d’énergie
  • Trouble de mémoire
  • Anxiété et stress
  • Manque de concentration
  • Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA / TDAH)7

Genius pour maman et bébé

La formule pour femmes enceintes et allaitantes sera :

  • Essentielle durant la grossesse et l’allaitement pour soutenir la santé du bébé et de sa mère
  • Aidante pour prévenir (et lutter contre) la dépression post-partum
  • Utile au développement du cerveau et du système nerveux chez l’enfant via le lait maternel7

Lors de l’utilisation, n’oubliez pas de réfrigérer les formules liquides après l’ouverture du produit afin d’empêcher l’oxydation des précieux gras.

Conclusion : Prenez soin de votre santé 

Vous aurez compris que les suppléments d’omégas présentent bien peu de contre-indications puisqu’on devrait simplement les retrouver en plus grande quantité dans notre diète. Il faut évidemment respecter les dosages sur les bouteilles car l’activité anticoagulante de trop grand dosage d’oméga-3 peut soulever un souci pour les personnes médicamentées ou avec une condition de santé particulière.5

Il existe aussi d’autres formules d’omégas et plusieurs autres suppléments aidant les personnes aux prises avec un trouble nerveux tel que l’hyperactivité, le TDAH ou les troubles de la mémoire. La L-Théanine, les probiotiques, la phosphatidylcholine, la phosphatidylsérine, l’acétyl-L-carnitine, le curcuma, l’ashwagandha, le ginkgo biloba, les champignons médicinaux et plus encore.

N’oubliez pas qu’aucune molécule ne peut remplacer une bonne hygiène de vie, une gestion optimisée du stress et du sommeil, une activité physique régulière ainsi qu’une saine alimentation !

Bonne santé !

L'équipe de La Boite à Grains

Marie-France Trudelle, Naturopathe Agréée

 

 

 

 

 

 

Marie-France Trudelle est Naturopathe Agréée diplômée depuis 2018. Elle travaille comme conseillère en santé à La Boite à Grains du Plateau. Elle fait des consultations privées et donne différents ateliers sur la naturopathie. Venez lui poser vos questions en personne ou prenez rendez-vous sur son site internet : mariefrancetrudelle.com

 

 

Références :

  1. Servan-Schreiber, David, Guérir, éd. Robert Laffont, 2003, 301 pages
  1. Dr perlmutter, David, L’intestin au secours du cerveau, Poche Marabout, 2015, 415 pages
  1. Marieb Elaine N. et Hoehn Katja, Anatomie et physiologie humaine, Quatrièmes éditions, éditions du renouveau pédagogique, 2010, p. 1056
  1. Guénette, Lise, Approche naturopathique pour les enfants à besoins particuliers, IESN, 2021
  1. Lecompte, Michel, Nutrition, IESN, 2015
  1. Matthews, Julie, Nourishing hope for Autism, ADHD, leaning and development delays, J. Mathews, 221 pages
  1. https://nutripur.com/fr/